Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

CINECINEMAS


Vous trouverez dans cette rubrique des coups de coeurs, des coups de projecteur thématiques et des ressources numériques en vidéo et cinéma. Découvrez également une sélection de festivals régionaux, des outils éducatifs et l'actualité du cinéma, y compris dans les salles du département des Deux-Sèvres

jeanne moreau 6

 

A 89 ans, la grande dame du cinéma français s'est éteinte. D'elle, on retiendra son timbre de voix si particulier, sa sensualité, sa liberté revendiquée, son franc-parler, ses choix cinématographiques assumés. Retour en images sur la vie de cette grande actrice. N'hésitez pas à réserver les films cités que nous possédons à la bibliothèque.

Débuts au théâtre

Née le 23 Janvier 1928, Jeanne Moreau grandit à Vichy, puis ses parents d'établissent à Paris.

A l’adolescence, elle se prend de passion pour le théâtre. A 19 ans elle entre au Conservatoire, puis fait ses débuts à la Comédie-Française malgré l'opposition de son père qui la mettra dehors. Remarquée dans le rôle d’une prostituée dans Les Caves du Vatican d'André Gide mis en scène par Jean Meyer en 1950, elle jouera par la suite dans une soixantaine de pièces de théâtre.

jeanne moreau caves du vaticanJeanne Moreau dans "Les Caves du Vatican" d'André Gide. Paris, Comédie-Française, décembre 1950.© Studio Lipnitzki / Roger-Viollet                                                            

Une filmographie riche et variée


Jeanne Moreau commence sa carrière au cinéma dans Dernier amour de Jean Stelli, en 1949 mais c'est sa rencontre avec Louis Malle pour Ascenseur pour l’échafaud en 1957 qui va lancer sa carrière. Dans cette séquence l'actrice est suivie caméra à l’épaule, filmée au naturel sans maquillage. La partition de Miles Davis confère au film une ambiance troublante et envoûtante.

 

 

En 1958 - transposition à l'écran de la passion qui a uni Jeanne et Louis Malle - les Amants fait scandale à l'époque pusiqu'il montre un adultère vécu avec plaisir. Il sera complètement censuré aux Etats-Unis. Il marque la fin de leur couple.

 

 

S'ensuivra une longue et brillante carrière avec d'abord les cinéastes de la Nouvelle Vague, particulièrement FrançoisTruffaut avec qui elle tournera Jules et Jim d'après le roman de Henri-Pierre Roché. Là encore elle incarne une femme libre et amoureuse de deux hommes.

 

 

En 1963, Jacques Demy fait appel à son charme pour tourner la tête de Claude Mann dans La baie des anges, l'histoire d'un couple maudit composé de Jean Fournier, modeste employé de banque et Jackie, dont l'amour est mis à mal par la passion du jeu.

 

 

La même année, en pleine gloire, Jeanne Moreau est sollicitée à l'étranger et part aux Etats-Unis pour tourner avec Orson Welles dans Le procès d'après Kafka. Elle tournera à nouveau avec lui dans Une histoire immortelle.



 

De retour en France en 1968, elle retrouve François Truffaut pour le tournage de La mariée était en noir où elle joue le personnage de Julie Kohler décidée à  se venger des cinq responsables du meurtre de son mari assassiné le jour de ses noces. Film extrêmement froid, doté d'une mise en scène brillante. Le choix du compsiteur, Bernard Hermann, est une référence directe à Hitchcock.

 



En 1981 elle apparaît dans Plein sud de Luc Beraud où elle donne la réplique à Patrick Dewaere et en 1982 rejoint l'univers masculin de Querelle dernier film de Fassbinder d'après le roman de Jean Genet, où elle joue madame Lysiane tenancière de bordel.

 





En 2002, Jeanne Moreau redonne vie au mythe Duras dans le film Cet amour-là, de Josée Dayan où elle incarne l'auteur. Il s'agit d'une  libre adaptation du roman de Yann Andréa qui relate la passion folle qu'il a vécu avec Marguerite Duras. Jeanne Moreau disait que si elle avait pu aussi facilement se mettre dans la peau du personnage Duras, «C'est parce que la vie (lui) a appris tout ça».



Jeanne Moreau se tourne vers des filmographies variées dont, en 2006, deux films avec le réalisateur israélien Amos Gitaï : Plus tard tu comprendras et Désengagement.

 

 

L'un de ses derniers films Une estonienne à Paris de Ilmar Raag en 2012 aborde le thème du vieilissement et de la solitude. Jeanne Moreau y incarne Frida une richissime estonienne installée depuis longtemps à Paris qui rudoie son aide à domicile.

 


En conclusion retouvons dans cet interview ses propos sur le cinéma et l'art en général.








logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60