Tags : BD | Thriller

rituelsStatuette phallique maléfique.

Dans Rituels, Alvaro Ortiz nous entaîne sur les traces d’une statuette étrange qui traverse les siècles et influence l’existence de ses différents propriétaires.
Après Murderabilia, l’auteur espagnol nous offre à nouveau un album gigogne truffé d’intrigues imbriquées, de rebondissements multiples et de situations absurdes pleines de cynisme et d’humour noir.

Lorenzo et Manuel emménagent dans un nouvel appartement à Barcelone. Très vite, ils sont intrigués par l'appartement du dessous, l'entrepôt d'un antiquaire, où personne n’entre jamais. Ce lieu va intriguer Lorenzo jusqu’à l’obsession...

Le récit choral est composé de scènes déroutantes car on ne saisit pas où elles mènent, avec deux fils rouges : Manuel et Lorenzo qui reviennent régulièrement et cette statuette au sexe démesuré qui croise le chemin de plusieurs personnes à différentes époques.

Le dessin apparemment simple et les tons un peu passés et grisâtres conviennent parfaitement à cette histoire décalée. Derrière une apparence désordonnée, tout est calculé et pesé.

Délicieusement déconcertant !

Voir une planche

Vous aimerez aussi :
murderabilia