culte de mars

Sauveur de savoirs.
Dans un futur postapocalyptique, Le culte de Mars suit les pérégrinations d’un jeune homme qui recueille et consigne les savoirs oubliés des anciens.
Après le très remarqué Roi Ours, Mobidic, jeune autrice franco-mexicaine, confirme son talent avec ce captivant récit d’anticipation d’une grande beauté plastique.

Dans ce monde retourné à l’état sauvage, l’humanité est retombée à un stade quasi primitif. Les hommes ont créé de nouveaux dieux et idolâtrent les anciens partis sur Mars, en espérant en vain qu’ils reviennent les chercher. Errant dans une nature qui a repris tous ses droits sur la civilisation, Hermès consigne dans un livre les savoirs anciens, n’hésitant pas à les partager et à les transmettre, avant que les survivants tombent dans l’obscurantisme. Mais ce livre suscite la convoitise de ceux qui espèrent rejoindre Mars…

On se laisse volontiers embarquer dans cette histoire. Outre des personnages attachants, une intrigue qui ne faiblit pas, la transmission des savoirs, la sauvegarde de la mémoire, la religion et ses dérives, l’écologie, l’égoïsme de la nature humaine … sont au coeur de ce récit.

Jonglant entre scènes emplies de lumière et d’autres plus sombres, Mobidic nous plonge dans une nature luxuriante, avec des décors riches en détails et en ambiances, des couleurs douces aux teintes marron et vert. Le dessin est vraiment très beau et particulièrement expressif.

Voir une planche