Tags : BD

l ete a kingdom fieldsÉloge de la lenteur.

L'été, les vacances, l'adolescence, l'ennui... Par une multitude de détails, Jon Mc Naught fait ressurgir les souvenirs et l'ambiance particulière, comme suspendue, des longues journées de vacances estivales.
L'été à Kindom Fields est un joli voyage immobile, poétique et nostalgique.

Pour les vacances d'été, une mère célibataire a loué un bungalow dans un camping sur la côte anglaise à Kingdom Files, un lieu qu’elle a connu par le passé. Elle souhaite partager ses souvenirs d'enfance avec ses deux enfants. Si la plus jeune apprécie les promenades avec sa mère à la recherche de petits trésors, crabes et coquillages, c'est plus compliqué avec son fils ado qui préfère jouer à des jeux vidéos, jusqu'à sa rencontre avec un adolescent...

Avec peu de texte, quelques dialogues et sans récitatif, un rythme lent et des pages contemplatives, Jon Mc Naught magnifie les petits riens des vacances, la lenteur, l'abondance de moments fugaces, l'ennui palpable de ces longues journées d'été qui font écho à nos souvenirs de vacances en famille.

Tous ces moments d’une grande simplicité traversés par une mélancolie et une langueur propres à l'été, sont contés avec une force incroyable à l'aide de petites vignettes carrées, façon gaufrier, intercalées avec des cases panoramiques ou des pleine-pages contemplatives, un trait noir épais et des couleurs très douces, oscillant entre les bleus et les roses doux.

Un petit bijou simple, surprenant et beau.

Voir une planche

Découvrez un autre titre de cet auteur anglais : Automne