Tags : BD | Humour | Western

mondo reversoElle était une fois dans l’Ouest.

Dans l’Ouest sauvage ultraviril du temps des cow-boys, ce sont les femmes qui portent le colt et les hommes des robes bien décolletés !
Arnaud Le Gouëfflec et Dominique Bertail au dessin, revisitent le genre dans Mondo Reverso, un western jouissif qui inverse les rôles des hommes et des femmes. 

Dans cet Ouest décalé, les femmes boivent sec, portent des armes et des pantalons, font régner la loi et imposent leur autorité sur les hommes, petites choses fragiles qui portent des jolies robes, sont relégués aux tâches ménagères et vendent leurs charmes. Cornelia, une desperada recherchée par une pasteure chasseuse de primes, croise le chemin de Lindberg, un homme sensible ayant soif de liberté. Poursuivis, ils se lancent dans une quête à travers le désert de l’Arizona.

Même si tout est inversé, l’album réunit tous les ingrédients du genre, duels, bagarres, attaques de diligence, grands espaces, violence… et développe une vraie intrigue. Les auteurs ne remettent pas en cause les clichés mais les poussent à leur paroxysme.

Les décors, les paysages, les personnages avec leurs expressions sont superbes. Le dessin rehaussé d'un lavis sépia déploie de magnifiques décors qui ne sont pas sans rappeler des photos d’époque.
Une vision originale et délicieusement incorrecte qui fait mouche.

Voir une planche