Tags : BD | Conte

quand le cirque est venu
Très à cheval sur l'ordre !

Dans un pays imaginaire où tout est gris et froid, le général Poutche voit d’un mauvais œil l’arrivée d’un cirque...

Après le très réussi Le Loup en slip, Wilfrid Lupano signe avec Stéphane Fert Quand le cirque est venu, un nouveau conte drôle et intelligent qui fait l’éloge de la liberté et permet aux jeunes lecteurs de s’interroger sur la censure et l’autorité.

Dans ce pays si triste, le général Poutche règne en véritable tyran. Ce qu'il aime avant tout, c'est l'ordre, la discipline et les médailles qu'il distribue à ses proches. Tous ceux qui le contrarient se retrouvent au Gueunouf, le château-prison. Un cirque ambulant débarque en ville avec ses saltimbanques qui ont pour idée saugrenue de divertir le peuple et qui n'ont aucune limite. C'est sûr, cela ne va pas plaire au Général ! Et le spectacle commence...

Ce nouvel album de la collection Les enfants gâtés (des bandes dessinées grands formats de qualité destinées aux jeunes lecteurs) est un hymne à la tolérance, à la liberté, à l'ouverture au monde et aux autres. Il plaira aux jeunes lecteurs mais aussi à leurs parents.

Sur le ton de la farce, il invite à réfléchir simplement sur le totalitarisme et la liberté : liberté d'agir, de penser... et de rire ! Cette courte histoire est magistralement illustrée par Stéphane Fert avec un trait tout en rondeurs et caricatural qui atténue le propos. Ses décors sont superbes et la mise en page pleine d’inventivité. La cité austère est représentée par un bleu fort et des couleurs ocres qui se changent en couleurs chaudes à l'arrivée du cirque et de la vie.

Voir une planche