Tags : Aventure | BD | Conte | Humour

capitaine fripouille
Capitaine Fripouille à la rescousse
.


Toutes les boutiques du charmant village de Palladipelledipollo appartiennent à l’affreux banquier Jabot. Seule la librairie d'Ernesto et Fabiola résiste. Le père de Fabiola, le picaresque Capitaine Fripouille, parviendra-t-il à la sauver ?

Après Pourquoi j'ai tué Pierre, le duo Olivier Ka et Alfred se reforme pour signer dans la collection Les enfants gâtés de chez Delcourt, une trépidante aventure de cape et d’épée drôle, riche et dense par les idées comme par la forme.

Dans cette petite ville aux accents médiévaux, tous les commerces et les habitations de la ville appartiennent au vil Jabot. La petite librairie familiale d’Ernesto et Fabiola résiste tant bien que mal à l’envahisseur capitaliste. Mais les rayonnages se vident, les fournisseurs leur tournent le dos et les dettes s’accumulent. La situation devient trop critique. C’est sans compter sur l’arrivée, fracassante, du capitaine Fripouille, le père de Fabiola de retour d’un long voyage, bien décidé à tout faire pour défendre la librairie qu’il a construite de ses mains.

A travers la confrontation de deux personnages autrefois amis, les auteurs abordent bien des problèmes contemporains et signent un habile pamphlet contre les excès du libéralisme économique et pour les bienfaits de la lecture.
Les enfants y trouveront une belle aventure palpitante à l’humour pétillant, de la bagarre, des personnages haut en couleur, un méchant cupide et des dialogues truculents.

Cette bande dessinée est brillamment servie par la palette d’Alfred qui excelle dans sa mise en scène et par la qualité de son dessin qui s’épanouit dans les larges pages.

Voir une planche