Tags : Aventure | BD

le port des marins perdusY'a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent...

Début XIXe siècle, une frégate britanique récupère au large du Siam un jeune naufragé. De son passé, il a tout oublié, sauf son prénom, Abel, et quelques images fugitives, incompréhensibles.

Laissez-vous emporter par le souffle épique de ce récit fantastique, romanesque et romantique à souhait, au crayonné délicat et envoûtant. Le port des marins perdus signé Teresa Radice et Stefano Turconi a obtenu le prix du meilleur roman graphique en Italie au festival de Lucca 2015.

Engagé comme mousse, Abel se lie avec son sauveur, Roberts, devenu le capitaine du navire depuis que le commandant Stevenson a trahi son équipage et son pays en s’enfuyant avec le butin d'un navire capturé. Aimé de tous, il paraissait pourtant un homme loyal et irréprochable. Arrivé en Angleterre, Roberts confie Abel aux trois filles de Stevenson. La mémoire lui revient peu à peu et il se découvre un lien avec Steveson...

L'amour, la mort, la trahison, l'aventure, le supense sont au rendez-vous dans ce copieux roman graphique. Le lecteur plonge sans réserve dans ce récit mêlant de nombreuses références poétiques, littéraires et musicales.

Influencé par l’animation, tous les dessins sont étonnamment en crayonné et fourmillent de détails. Personnages, bateaux et paysages semblent croqués sur le vif, ce qui rajoute du charme à cet album.
Un beau moment de lecture.

Voir une planche