cosmo
Au plus près des étoiles.


Cosimo, un adolescent féru d’astronomie, s’enfuit d’un hôpital psychiatrique dans le but de rejoindre le désert d’Atacama au Chili, pour suivre la course des étoiles.

Marino Neri construit avec Cosmo un très beau conte initiatique, touchant et sensible et nous plonge dans un univers mental original et passionnant.

Surnommé Cosmo en raison de sa passion pour les étoiles, Cosimo est un adolescent solitaire et taciturne qui n’a jamais pu se mêler au monde. Il n’aime pas qu’on le touche ni qu’on lui parle. Le jour de son anniversaire, il s’enfuit de l’hôpital avec son ami imaginaire, le garçon de l’ombre qui lui parle, le conseille, l’encourage, pour rejoindre le désert d’Atacama. Avec pour seul bagage un sac à dos rempli de friandises, il recompte les planètes quand surgit une crise d’angoisse. Mais il est plus difficile de fuguer dans la réalité que dans les rêves. Notre amoureux des étoiles va se trouver confronter dans cette Italie rurale à un monde dur et cruel, et à des êtres hostiles, cassés par le système.

Neri nous plonge dans l’univers mental de Cosmo qui observe, essaye de comprendre le monde et s’évade dans ce qui le rassure : les étoiles et les baleines. Cet être à part illumine cette quête initiatique, sombre et parfois violente, qui relativise la place de l’homme dans l’univers.

Empreint de mélancolie, ce conte doux-amer aux encrages noirs profonds est surprenant.

Voir une planche