au bout du fleuve Voyage au bout de l’enfer.

Après la disparition de son père, un jeune béninois entreprend un long périple jusqu'au fin fond du Niger afin de retrouver son frère jumeau.

Avec pour cadre une Afrique belle et tragique, Jean-Denis Pendanx, pour la première fois seul aux commandes, nous offre un magnifique album à la fois mystique et terriblement réaliste.
Au bout du fleuve, un récit superbement illustré qui vous poursuivra bien après l'avoir refermé.

Avec une mère décédée quand il était bébé, un père tué dans l’explosion de sa moto alors qu’il transportait du kpayo, essence frelatée de contrebande, un frère jumeau disparu par sa faute, Kemi se retrouve seul et a du mal à joindre les deux bouts, même après avoir repris la vente du kpayo. Pour échapper à cette vie sans avenir et pour faire taire sa culpabilité envers son frère, il part à sa recherche. Le lecteur le suit dans sa quête pleine de dangers, de rencontres, parfois bonnes, souvent mauvaises, mêlée d’onirisme et de croyances.

Pendanx nous plonge avec des couleurs lumineuses dans cette Afrique qu'il connaît bien et qu’il a déjà mise en scène dans Abdallahi. Une Afrique belle mais gangrénée par la misère, par les grands groupes pétroliers qui exploitent leurs ressources et polluent leur pays, par la violence.

Un album à la fois sombre, tragique et lumineux, qui nous touche tant par son récit que par son dessin.

Voir une planche

Du même auteur :
abdallahi            tsunami           maitre des crocodiles