weegee
Un pionnier de la presse à sensation
au cœur de la misère humaine.

Avec Weegee, Max Radiguès et Wauter Mannaert nous amènent dans une Amérique en pleine crise, au milieu d’une violence qui ne cesse de croître, sur les pas d’un reporter photographe aussi talentueux que peu scrupuleux, un homme atypique qui a réussi à façonner sa propre légende.

Weegee, de son vrai nom Arthur Fellig, fils d’immigrés juifs et spécialiste du reportage de faits divers, habite un quartier populaire de New York. Il n’a de cesse de mitrailler son entourage. Il vit surtout la nuit, dans sa voiture où il écoute les fréquences de la police pour être sûr d’arriver le premier sur les lieux d’un accident ou d’un crime. Il n'hésite pas à améliorer une scène en modifiant les postures ou en ajoutant un accessoire, pour obtenir un meilleur cliché. Il gagne bien sa vie, mais il est rongé par le désir de reconnaissance et d’intégrer le monde des paillettes...

Max Radiguès dresse un portrait criant de vérité de cet homme dans toute sa complexité, pas toujours sympa, mais entier, et Wauter Mannaert reconstitue avec talent l’atmosphère poisseuse des bas-fonds de New York avec un noir et blanc aux encrages profonds.

Voir une planche