le temps des sauvagesQui de l’homme ou du loup est le plus dangereux ?

Après le licenciement d’une caissière qui tourne mal, ses quatre fils-loups décident de venger sa mort.
Inspiré du roman Manuel de survie à l’usage des incapables de Thomas Gunzig, Le temps des sauvages de Sébastien Goethals nous emmène dans un futur proche, où la société de consommation est basée sur la compétitivité, la perfection et l’obligation de réussite. L’être humain est génétiquement modifié et doté des qualités de certains animaux.
Un polar futuriste haletant, implacable, fascinant et surprenant au graphisme d'une très grande efficacité.

Agent de sécurité dans un supermarché, Jean est chargé par sa direction de surveiller et de faire tomber pour faute grave, Martine, une caissière. Mais lors de l’entretien avec le DRH, Martine meurt accidentellement. Ses quatre fils, mi-hommes, mi-loups issus de manipulations génétiques et spécialistes de hold-up violents, décident de se venger de Jean.

Fasciné, on se laisse facilement happer par l’originalité de cet univers où se mélangent marketing élaboré, génétique de pointe et retour à la nature.
Avec des dialogues cyniques, tranchants et un dessin fort en ambiance, cet album non dénué d’humour, est tout à la fois thriller, roman noir, récit d’aventure, récit d’anticipation et critique d'un système pas si éloigné du nôtre.

Voir une planche