le crepuscule des idiotsDe bonne ou de mauvaise foi ?

Dans les montagnes de Chine, le peuple des macaques vivent tranquillement jusqu’à ce qu’une capsule spatiale s’écrase sur leur territoire. A son bord, Rhésus, un singe de laboratoire qui, pour sauver sa peau, leur fait croire qu’il est un envoyé de Diou et sème un sacré bazar dans cette société à l’ordre bien établi...

Le crépuscule des idiots, une fable animalière actuelle signée Jean-Paul Krassinsky, une satire féroce et réjouissante sur la religion et l’endoctrinement.

Rhésus leur dit qu’il est l’élu, et que Diou fait des miracles. Les singes, crédules, le suivent et se rebellent contre le mâle dominant qui les dirigeait sous une main de fer. Ils se soumettent au nouveau dogme et à leurs prêtres et prophètes. L’ordre des choses s’inverse alors, ce ne sont plus les plus forts mais les plus rusés qui dirigent...

Le récit au trait très expressif et aux aquarelles colorées et douces, se fait tantôt cynique, tantôt philosophique et devient plus amer sur la fin. Avec beaucoup d’humour et de finesse, l’auteur s’amuse des dérives religieuses, dénonce les mécanismes de l’endoctrinement et la crédulité animale ou plutôt humaine !

Voir une planche