the time beforeUn jour sans fin...

Revenir dans le passé pour y réécrire sa vie... Avec son album The time before, Cyril Bonin revisite ce vieux fantasme à travers le destin d'un jeune photographe dans le New York des années 60. Un récit au trait élégant qui interroge sur nos choix de vie.

En remerciement pour l’avoir sauvé d’une agression, un vieil homme offre à son défenseur un talisman lui permettant de remonter le fil de sa vie. Pour ce jeune photographe ambitieux, c’est l’opportunité d’être toujours là au bon moment. Sa carrière prend alors de l’ampleur et il rencontre l’amour. A la recherche de la perfection, il n’a de cesse de revenir dans le passé pour parvenir à une vie idéale. Mais peut-on manipuler ainsi le temps sans en payer le prix ?

Qu’est-ce que réussir sa vie ? Ce récit, à la frontière entre fantastique, romance et leçon de vie, est une charmante réflexion sur la recherche du bonheur, le destin et le libre-arbitre.

De son trait fin et délicat accompagné d’une palette aux couleurs douces, Cyril Bonin évoque avec justesse l’Amérique des sixties.

Voir une planche