Tags : Roman

gardienellisJohn Mitchell vit ses derniers jours de garde au centre de transit d’Ellis Island. Il se remémore ses 40 années de travail dans ce lieu, où passèrent tous les immigrés à la recherche de l'Eldorado américain. Fourbus après un long périple, ils y étaient contrôlés et triés avant de pouvoir fouler le sol américain.

Le dernier gardien d'Ellis Island explore une page de l'histoire américaine qui résonne singulièrement aujourd'hui : l'exil d'immigrants ayant tout quitté et voyageant dans des conditions déplorables. C’est aussi l’histoire d'un fonctionnaire rigoureux, obéissant et isolé du monde sur cette île abrupte. De ses amours, de sa femme très jeune décédée trop vite et de cette passion soudaine pour une exilée, relation étrange qu’il n’oubliera jamais.

Voilà un texte de toute beauté, bouleversant, sensible, sur l‘exil, le déchirement, la perte d’identité, l’arrachement, la peur de l’inconnu. L’écriture est fluide, sobre, souvent poétique.
Un tout petit texte, mais quelle richesse !

Auteur(s) Josse, Gaëlle (1960-...) (Auteur)

Titre(s) Le dernier gardien d'Ellis Island [Texte imprimé] / Gaëlle Josse.

Editeur(s)[Paris] : Les Ed. Noir sur blanc , impr. 2014 (53-Mayenne : Impr. Floch).

Collection(s)( Notabilia ; 13).

Résumé New York, novembre, 1954. Alors que le centre d'Ellis Island, passage obligé pour les immigrants européens arrivant à New York depuis 1892 s'apprête à fermer, John Mitchell, son directeur, resté seul dans ce lieu désert, commence la rédaction de son journal. Les souvenirs de sa vie au centre sont marqués par deux femmes, Liz, son épouse, et Nella, une immigrante sarde au passé étrange.

1 vol. (166 p.). couv. ill.. 20 cm

Plus d'informations