Tags : Historique | Roman

mille ans apresLes ravages de la guerre civile espagnole.

Mille ans après la guerre de Carine Fernandez est le voyage initiatique vers la rédemption et la sérénité de Miguel, un ouvrier espagnol revenant sur ses origines et se remémorant les pans tragiques de sa vie et de l’Espagne franquiste.

Le lecteur est touché par Miguel et son histoire. Cet homme dit Medianoche, qui se révolte à la lecture de la lettre de sa sœur qui vient s’installer chez lui, alors que, enfin veuf, il peut vivre tranquille avec son chien, s’enfuit et retourne dans le village de son enfance. Village dont il n’est jamais revenu depuis qu’il a été fait prisonnier en 1936 en Espagne, et où son frère jumeau a été assassiné. Les souvenirs affluent. Lui qui a subi la barbarie du système nationaliste franquiste, a la sensation de n’avoir jamais fait preuve d’héroïsme et éprouve un sentiment de culpabilité latente.

Miguel est un personnage que l’on n’oublie pas, touchant par sa modestie, sa culpabilité, alors que l’homme a su faire preuve de courage, d’abnégation. Mêlant histoire et Histoire, Mille ans après la guerre est un roman poignant et instructif sur le franquisme servi par une écriture simple et visuelle. Carine Fernandez connaît l’histoire de l’Espagne et aime manifestement ce pays.