Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Musiques !

La rubrique qui compile sons, images, textes, ressources numériques ...

Des sélections pour présenter autrement l'actualité musicale, des dossiers pour approfondir ses connaissances, des morceaux de choix à déguster avec les deux oreilles.

idir.jpegLe Chantre de la Kabylie

Idir est mort en France, son pays d'adoption le 2 mai 2020, d'une fibrose pulmonaire. Mais ce fils de berger, né dans les montagnes du Djurdura, restera dans les mémoires comme le grand  poète de la culture kabyle. 

idir.jpegLe Chantre de la Kabylie

Idir est mort en France, son pays d'adoption le 2 mai 2020, d'une fibrose pulmonaire. Mais ce fils de berger, né dans les montagnes du Djurdura, restera dans les mémoires comme le grand  poète de la culture kabyle. 

Transmission

Ses chansons sont fortement imprégnées de la tradition kabyle des veillées. Les mots du poète, le mystère des contes font partie de son quotidien.

«  J'ai eu la chance d'avoir une grand-mère et une mère poétesses, indique-t-il à un journaliste, on venait de loin pour les écouter. J'ai baigné dans l'atmosphère magique des veillées où l'on racontait des contes et des énigmes. Dans une société de culture orale, la valeur du mot est immense. La capacité à ciseler les mots, à inventer des images, est aujourd'hui encore très prisée chez nous"

Le succès d'une berceuse

avavainouva

Idir est un homme humble et discret : il ne se destinait pas à la chanson. Mais un de ses premiers titres,la berceuse A vava inouva (Mon papa à moi en kabyle), devient par hasard dans les années 70, un tube planétaire,

« Cette chanson kabyle, avec simplement des voix et guitares, est considérée comme le premier grand tube venu directement d'Afrique du nord Il représente l'affirmation d'une certaine identité, le retour à des racines ancrées très profondément dans l'histoire de l'Algérie. » wikipédia

 

Inspirée, dit-on d’un conte kabyle « Le Chêne et l’Ogre », qu’on retrouve dans l’oeuvre de Taos Amrouche, la chanson se présente comme un dialogue entre un homme et une femme.

 

L'Homme engagé

amazighIdir participe souvent à des concerts pour soutenir différentes causes. Avec son ami Khaled, il organise en 1996, un concert dans lequel Le raï oranais rencontre la poésie contestataire kabyle, réconciliant ainsi les peuples arabes et berbères.

 Chanteur engagé, il soutient la révolte de la kabylie, secouée par de fréquentes émeutes, face au pouvoir central algérien.

 

 

Identités

identites.jpegHomme de paradoxe, il est attaché à ses traditions, mais défend ardemment la diversité culturelle.

Son album  identités paru en 1999 réunit de nombreux artistes, de Manu Chao à Dan ar Braz, en passant par Maxime le Forestier...

En 2007, sur l' album La France des couleurs, il est accompagné par les musiciens de la jeune génération (Akhenaton, Grand Corps malade et beaucoup d'autres ) . Idir y compose et pose des textes illustrant son goût pour la diversité.

Il a collaboré avec de nombreux artistes : Jean-Jacques Goldman qui a écrit les paroles de « pourquoi cette pluie », Cheb mami avec lequel il a enregistré la chanson « azwaw 2 « sur l'album de ce dernier « Meli meli » et bien d'autres...

 

 

La musique du berger

flutekabyle.jpegSon instrument de prédilection est la flûte, instrument traditionnel du berger kabyle, dont il a appris à jouer dès l'enfance . La guitare folk ne viendra qu'à l'adolescence . Les sonorités mélangées des flûtes, guitares et derboukas habillent généralement ses chansons, et lui donnent cet aspect à la fois intime et universel.

Mariages kabyles

mariage kabyleÉcrites en kabyle ou en français, ses chansons déclenchent souvent l'émotion et la nostalgie. Son tube « avava inouva » a été adapté dans plusieurs langues étrangères, aux 4 coins du monde . « zwit rwit » morceau étendard du "rock'n roll" tamazhigh est toujours numéro un- année après année – dans les mariages kabyles.

 

Intime et universel

pourquoicettepluie

Citons enfin le sociologue Pierre Bourdieu qui disait à son propos : « ce n'est pas un chanteur comme les autres, c 'est un membre de chaque famille. »

 


logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60