Tags : Roman

prix goncourtEn 1920, Ernest Pérochon reçoit le plus prestigieux des prix littéraires français, le Goncourt.
95 ans après, c'est au tour d'un autre deux-sévrien, Mathias Enard, d'être récompensé par ce même prix.
Voici l'occasion de nous arrêter sur quelques écrivains originaires des Deux-Sèvres qui se sont fait remarquer dans le monde des lettres et des prix littéraires.




gaston cherau wiki niortGaston Chérau (Niort 1872 - Boston 1937).
Journaliste et chroniqueur, il publie une quarantaine de titres parmi lesquels Champi-tortu.
Il est élu membre de l'Académie Goncourt en 1926 et c'est lui qui préface Nêne de Pérochon.

A sa mort, Léon Daudet, fils d'Alphonse, écrit : C’était, aux déjeuners Goncourt, le plus charmant copain qu’on puisse imaginer. Il animait la table par ses récits rapides et colorés. Il aimait à rire largement, mais on sentait, derrière son rire, une âpre compréhension de la vie. Il a écrit, à mon avis, deux chefs-d’œuvre : Champi-Tortu et le Petit Dagrello. Quand je le lui dis, il parut étonné. Ses récits de chasseur et de pêcheur ont une saveur extraordinaire. Il était gourmand et nous régala, à maintes reprises, des tourteaux fromagés de Bélâtre. Il connaissait et aimait le monde paysan. Sa mort est un vrai deuil pour les Lettres et pour ses confrères, qu’il avait plaisir à obliger.
Retrouvez tous ses titres sur notre catalogue.nene fiche

Le réalisateur Jacques de Baroncelli a adapté Champi-tortu en 1920, quelques années plus tard c'est Nêne d'Ernest Pérochon, qu'il réalise pour le cinéma.


ernest perochon
Ernest Pérochon (Courlay 1885 – Niort 1942)
Il a passé toute sa vie dans notre département. Après son prix Goncourt en 1920 neneavec Nêne, il quitte l'enseignement pour se consacrer à l'écriture. Il publie alors une trentaine de titres. En Deux-Sèvres, de nombreux lieux publics portent son nom.

Son 3ème roman, Nêne, nous conte l'histoire de Madeleine, gagée comme domestique chez Michel Cordier, un fermier veuf à 30 ans, pour s'occuper de ses deux enfants. C'est le portrait de nos campagnes à la fin du XIXe siècle, on y parle de la ruralité mais aussi des drames de la vie.

En mai 2012, L'Express consacre une chronique aux prix Goncourt oubliés, Nêne en fait partie. L'article évoque notamment la fin du roman, souvent reprochée à Pérochon mais qu'il revendiquait haut et fort !



Claire Sainte-Soline (Melleran 1891 - Paris 1967)claire sainte soline
Elle publie une vingtaine de romans entre 1934 et 1966. En 1957, avec Mademoiselle Olga, elle rate d'une voix le prix Fémina, mais entre l'année suivante dans le jury de ce prix.

dimanche des rameauxAujourd'hui on trouve encore en librairie Le dimanche des Rameaux, histoire d'une femme qui prend soudain conscience de la tyrannie de son époux et s'en libère. Mais d'autres titres sont accessibles en bibliothèque...

 

 



Marguerite Gurgand (Tillou 1916 - Tillou 1981)marguerite gurgand
Elle commence à écrire après son retour dans le village de son enfance. Elle a droit à une invitation à Apostrophes en compagnie de Robert Denuzières ! Un extrait de la vidéo INA de son passage à Apostrophes :

En mars 1979, elle est l'invitée de Jacques Chancel à Radioscopie, écoutez-la nous parler de son village et de sa vie.
Aujourd'hui, la bibliothèque de Chef-Boutonne porte son nom.

demoiselles de beaumoreauAvec Les demoiselles de Beaumoreau, elle décroche le prix du Livre Inter en 1981 (et le prix des Maisons de la Presse). Le roman raconte l'histoire de trois jeunes femmes chassées de Saint-Domingue qui arrivent dans le Poitou au seuil de l'hiver 1804, en pleine épidémie de choléra. Ce récit intimiste prend appui sur l'histoire vraie et compose la chronique de la terre où l’auteure est née.

 

 



Pierre Moinot (Fressines 1920 – Paris 2007)pierre moinot
Fils d'instituteur, il passe son enfance dans le Poitou. Il devient un haut fonctionnaire, romancier et entre à l'Académie française en 1982. Son œuvre compte près de 30 ouvrages. Il obtient le prix Fémina en 1979 pour Le guetteur d’ombre. La médiathèque de Niort porte son nom.

matin vient Dans Le Matin vient et aussi la nuit, il évoque l'écoulement inéluctable du temps. Ainsi se mêlent, juste avant la moitié du siècle, dans un village poitevin, quelques existences ordinaires : une vieille servante que le souvenir d'un amour illumine ; un garçon de l'Assistance publique dont les 12 ans s'émerveillent devant la vie et la petite fille secrète qu'il aime d'amour ; un couple de paysans entre lesquels le silence s'est peu à peu installé ; un vieux compagnon menuisier dont le plaisir est de raconter, et son ami d'enfance, l'archéologue revenu habiter la maison forte du village.

En avril 2004 il est l'invité d'Olivier Barrot dans Un livre, un jour pour son roman Coup d'état :
  



Mathias Enard (Niort 1972 - )mathias enard thesupermat wikimedia
Écrivain et traducteur, il fait de longs séjours en Orient avant de s'installer à Barcelone. Il a publié 9 ouvrages et obtenu, outre le Goncourt, le prix Décembre, le prix du Livre Inter et le Goncourt des Lycéens pour Zone et Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants.
Son deuxième roman Remonter l'Orénoque, est adapté au cinéma sous le titre A coeur ouvert.


boussoleDans Boussole, Franz Ritter, musicologue viennois, est insomniaque, sous le choc d'un diagnostic médical alarmant. Il fuit sa nuit solitaire dans ses souvenirs de voyages, d'études et d'émerveillements. 
Voici ce qu'en dit son éditeur Acte Sud : Roman nocturne, enveloppant et musical, tout en érudition généreuse et humour doux-amer, Boussole est un voyage et une déclaration d’admiration, une quête de l’autre en soi et une main tendue – comme un pont jeté entre l’Occident et l’Orient, entre hier et demain, bâti sur l’inventaire amoureux de siècles de fascination, d’influences et de traces sensibles et tenaces, pour tenter d’apaiser les feux du présent.

Mathias Enard parle de Boussole :

Ce Goncourt a été très largement salué dans les médias locaux.
Vous pouvez retrouver de nombreux articles dans La Nouvelle République, en voici un ou encore dans Le Courrier de l'Ouest
Enfin, le blog de la Librairie des Halles en a parlé. Mathias Enard était leur invité le jeudi 10 décembre 2015 au Moulin du Roc.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer