lesevaporesdujaponLe Japon : les traditions toujours au sein de la société moderne.


Chaque année, c'est près de 90 000 japonais qui choisissent de "disparaître de la société " pour fuir la honte ou le déshonneur. Prenant une nouvelle identité, ils se reconstruisent une nouvelle vie à la campagne ou à la ville. Ou se suicident aux falaises Tojinbo.

Une enquête très intéressante, qui nous en apprend plus sur la société japonaise, le comportement des gens. On pourrait penser que les histoires de hara-kiri des samouraïs sont terminées. Mais les gens conservent cette idée que le moindre échec est de leur faute et ils doivent le réparer en mourant ou en disparaissant.

On en parlait sur Les Inrocks

 

 

Auteur(s) Mauger, Léna (Auteur) ; Remael, Stéphane (Photographe)

Titre(s) Les évaporés du Japon [Texte imprimé] : enquête sur le phénomène des disparitions volontaires / Léna Mauger ; Stéphane Remael.

Editeur(s)Paris : Les Arènes , 2014.

Résumé Une enquête sur ces Japonais qui décident de tout quitter pour repartir à zéro. Ils témoignent de leur expérience, de leurs raisons, de leur reconstruction... Ces disparitions volontaires sont synonymes de honte et d'échec pour la société japonaise qui préfère les oublier, ne laissant aucun recours aux familles. Electre 2015.

Notes Tout public.

Sujet(s) Personnes disparues ** Japon Japonais ** Sociologie

Indice(s) 362.952

1 vol. (253 p.). illustrations en noir et en couleur. 19 cm

Plus d'informations