Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

DAHO EST POP

4 thèmes | 13 oeuvres
S’il protège sa vie privée, Étienne Daho n’hésite jamais à dire haut et fort ses admirations artistiques. Parallèlement à la sortie récente de son album "Blitz," la Cité de la musique, à Paris, propose l’exposition "Daho l’aime pop !" "La pop française racontée en photos", un voyage photographique organisé par Étienne Daho lui-même qui, à cette occasion, mélange ses propres clichés avec ceux de photographes illustres parmi lesquels Jean-Baptiste Mondino, Jean-Marie Perrier, Jean-Loup Sieff. Exposition à voir jusqu’au 29 avril 2018.

BROUILLER LES PISTES

Faire de la pop est, pour Étienne Daho, une façon de brouiller les pistes, d’éviter les étiquettes. D’autres lui emboitent le pas.

Solide Mirage

Les chansons de Frànçois and the Atlas Mountain se sont affranchies des étiquettes pour produire une pop qui doit autant à Dominique A, aux Talking Heads, qu’aux arpèges de guitare d’Ali Farka Touré ou à des cuivres que l’on croirait sortis d’une fanfare tzigane. En 2013, Étienne Daho invitait François Marry, l’âme du groupe, sur son album "Les chansons de l'innocence retrouvée."" Il n’y a pas de hasard au royaume de la pop."

Solide mirage
GAM
Solide mirage
Auteur: Frànçois and the Atlas mountains
Edition: Domino Recording

Guilty of Love

Producteurs et compositeurs de musiques de film ("Ocean Eleven", la série "True Detective, "etc"."), David Holmes et Keefus Ciancia forment le cœur de Unloved. Le groupe produit une version moderne d’une pop raffinée, aux arrangements marqués par les productions des années 60 (Phil Spector, Lee Hazlewood), sur laquelle ils posent une voix féminine (Jade Vincent) entre Nico, Marianne Faithfull  et Chrissie Hynde. Après les avoir découverts, Étienne Daho, toujours à l’affût de sons nouveaux, les a invités sur deux titres de son dernier album. Admirations un jour, admirations toujours.

Le condamné à mort

"« Faire de la pop, c’est se permettre tout ce qu’on veut. » "Comme pour illustrer sa propre citation, Étienne Daho s’empare du poème de Jean Genet sur scène, seul avec l’extrait "Sur mon cou", ou aux côtés de Jeanne Moreau dans un spectacle qu’ils donnèrent au Festival d’Avignon en 2011.

CLIC-CLAC

Pour Étienne Daho le musicien, la photographie, la peinture et le cinéma sont autant de sources d’inspiration. Peintures de Bacon, films de Kenneth Anger, photos de Pierre et Gilles… Liste non exhaustive.

Daho l’aime pop !

« Lorsque j'étais enfant et adolescent, je ne me suis jamais préoccupé des genres et passais allègrement de la chanson populaire à l'underground avec un même plaisir non coupable. Lorsque je connus mes premiers succès, pour échapper aux modèles dominants et à la rigidité sectaire du rock et de la variété, je m'autodéfinis comme chanteur pop. Le swing de Trenet, le rock de Boris Vian ou la pop anglaise sophistiquée de Françoise Hardy permirent aux générations suivantes de se retrouver en zone libre. Aujourd'hui, la pop a des contours fluctuants et se moque des définitions. Délivrée de la rigidité des codes, toute une nouvelle génération hisse très haut le drapeau d'une pop décomplexée, vive, variée, foisonnante et libre. » E. D.

Pierre et Gilles, Clair-obscur

Depuis la fin des années 70, Pierre (le peintre) et Gilles (le photographe) forment un duo à quatre mains dont le travail artistique est reconnaissable entre mille. Leur art du portrait (d’abord la photo, puis les retouches à la peinture) doit autant au pop art qu’à l’art des icônes, autant aux images trash qu’à la peinture religieuse. Étienne Daho leur avait confié la pochette de "La Notte, la notte", et celle du mini album "Reserection. Clair-obscur", est le catalogue d’une exposition qui s’est tenue à Bruxelles en 2016/2017.

Francis Bacon – L’homme et l’arène

Les peintures de Francis Bacon sont parmi les plus marquantes du XXe siècle. Né en Irlande en 1909, l’artiste peintre dit que la violence qui se dégage de ses toiles vient peut-être du fait que sa vie a été marquée par les guerres. L’univers du peintre, pourtant si tourmenté, a inspiré le clip "Des heures hindoues" réalisé par le collectif H5, un des morceaux les plus doux d’Étienne Daho.

The Magick Lantern Cycle

« Prince noir de l'underground, précurseur du clip et de la mouvance “queer”, Anger aura profondément marqué les plus grands cinéastes, de David Lynch, Rainer Werner Fassbinder, Nicolas Winding Refn, en passant par Alejandro Jodorowsky ou Martin Scorsese. Entre deux extases visuelles et psychédéliques, on croisera dans ses films des motards fétichistes, des ovnis, des divinités égyptiennes, le visage d'Anaïs Nin et la musique de Mick Jagger. » Présentation de l’éditeur, à laquelle nous rajouterons simplement que, en guise d’hommage, la pochette du dernier album d’Étienne Daho, "Blitz", est inspirée d’une image du film "Scorpio Rising "réalisé par Kenneth Anger, en 1963.

JEUNES GENS MODERNES

A l’aube des années 80, des groupes décomplexés par la vague punk, qui a touché les côtes françaises, vont proposer une première version d’une pop typiquement française.

A voix nue

De son enfance à Oran à son statut de grand frère des nouvelles têtes de la chanson française, en passant par ses années rennaises, sa vie à Londres, Étienne Daho se raconte au cours de cette série de cinq entretiens (ici) préparés par Matthieu Conquet, producteur de l’émission "Continent musiques", sur France Culture. Pour en apprendre beaucoup sur un artiste sans cesse en quête de découvertes.

Stinky Toys

Étienne Daho a raconté mille fois les conditions dans lesquelles il a organisé le premier concert des Stinky Toys, à Rennes, alors qu’il était encore étudiant. C’est suite aux encouragements d’Elli Medeiros – la chanteuse du groupe – à qui il a fait écouter ses toutes premières chansons, que le Rennais d’adoption enregistrera ses premières maquettes. Si l’influence de Jacno (compositeur, guitariste et producteur du groupe) est restée confidentielle auprès du grand public, elle est comparable à celle du Velvet Underground auprès de musiciens français comme Benjamin Biolay, Dominique A ou Étienne Daho (dont il a produit le premier album "Mythomane") ou du réalisateur Olivier Assayas. "« La pop a vraiment commencé à exister avec lui. »" E.D.

Amour sauvage

Casino Music fait partie de ces groupes qui produisirent une pop synthétique élégante, “frenchy but chic”, sorte de “french touch” avant l’heure. Enregistré à New York, produit par Chris Stein (Blondie), mixé à Nassau par Chris Blackwell le patron d’Island Records (Bob Marley), sorti dans toute l’Europe et au Japon dans une version anglaise, le succès d’"Amour sauvage "ne dépassera pourtant pas le stade du succès d’estime. Trop en avance sur son temps ?

PARTAGER

Étienne Daho est un passeur, comme ceux qui lui ont fait découvrir le Velvet Underground, Sid Barrett, Marianne Faithfull, les Rolling Stones, Bowie… et quelques centaines d’autres.

The Madcap Laughs

Membre fondateur des Pink Floyd, Syd Barrett est aussi le compositeur de dix des onze morceaux du premier album du groupe. Sa consommation immodérée de LSD le rendant ingérable, le groupe le débarqua avant d’enregistrer son deuxième opus. Aidé malgré tout par ses anciens comparses et les musiciens de Soft Machine, Syd Barrett enregistre "The Madcap Laughs", un des plus beaux albums de rock psychédélique de cette période. Puis la folie l’enveloppa peu à peu, au point qu’il abandonnera définitivement la musique en 1974. Étienne Daho, fan inconditionnel, découvrit par hasard que l’appartement qu’il habite à Londres est voisin de la maison où Sid Barrett vécut jusqu’à sa mort en 2006.

Transformer

Après les aventures du Velvet Underground, groupe fondamental mais au succès restreint, Lou Reed se lance dans une carrière solo. David Bowie, fan éternel du Velvet, prend alors le chanteur sous son aile et, aidé de Mick Ronson, produit "Transformer." "Walk on the Wild Side", "Satellite of Love", "Vicious "vont faire le succès énorme de cet album et élever Lou Reed au statut de rock star au charme vénéneux. Charme sous lequel tombera Étienne Daho qui cite, encore aujourd’hui, Lou Reed comme une de ses très grandes références.

Genre humain

Etienne Daho est un fan fidèle et actif. En plus de son travail personnel, il a toujours multiplié les collaborations avec les artistes qu’il admire, comme Elli Medeiros, Dani, Françoise Hardy, Daniel Darc, Jane Birkin, Lou Doillon, Jeanne Moreau, Marianne Faithfull… Pour Brigitte Fontaine, il a produit en grande partie l’album "Genre humain" avec lequel elle a signé, en 1995, son grand retour à la chanson. Dans son livre" Galerie d’art à Kékéland", la chanteuse brosse le portrait de Daho : "« C’est un petit paysan pop qui montre sa bite aux femmes du monde."" Il est assez dévergondé, quoiqu’il a l’air d’un fiston sage. C’est un fan de base de la reine de Kékéland et il s’agite comme un malade à ses shows »."

  CD
Genre humain
Auteur: Fontaine, Brigitte (1940-....)
Edition: Virgin
logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60