Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Le chant de la machine

4 thèmes | 14 oeuvres
Alors que des bruits commencent à courir sur la sortie d’un prochain album de Daft Punk et/ou d’une éventuelle tournée du duo en 2017, les éditions Allia ressortent "Le Chant de la Machine," un récit graphique sur une épopée musicale qui a débuté, il y a maintenant cinquante ans à New York pour gagner Chicago, Detroit, Ibiza, Manchester, Paris et le reste du monde. Les musiques électroniques qui puisent dans Stockhausen, Kraftwerk, le disco et le funk, ont irradié toutes les autres musiques et même au-delà. Petit tour de piste en onze références.

All around the world

Très rapidement les musiques électroniques voyagèrent d’un continent à l’autre. Parties de New York et de Chicago, ont les retrouve à Paris, Berlin, Tokyo... Elles transforment Ibiza en capitale mondiale de la house, Manchester en "Mad"chester et firent de deux humanoïdes casqués des stars planétaires.

Ibiza mon amour

Philosophe, ancien directeur de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, initiateur de l’Université de tous les savoirs, Yves Michaud vit, depuis les années 80, à Ibiza, une partie de son temps. Dans "Ibiza mon amour", il se livre à une grande enquête pour comprendre comment cette île pauvre des Baléares est devenue le symbole de la fête : « "Cette extraordinaire machine à produire des plaisirs qui attire aujourd'hui plus de 3 millions de touristes. (…) Ne nous y trompons pas, Ibiza n'est pas un ailleurs exotique, c'est un miroir tendu sur nos sociétés occidentales. Voici le vrai visage de l'hédonisme contemporain. »"

Electric Love Blueprint - A History of Electronic Music

L’idée est simple comme bonjour. Faire un schéma qui dessine l’évolution d’un courant musical, sorte d’arbre généalogique avec des racines, un tronc, des branches. Mais ici, pour illustrer la grande évolution des musiques électroniques, des courants, sous-courants, ruptures, bifurcations… le parti pris a été de dessiner un immense schéma électrique sous la forme d’un plan pour technicien. Et la lumière fut !

Homework

Et le raz-de-marée déferla sur le monde entier. Avant les Daft Punk, les succès de la musique électro, même s’ils étaient parfois considérables, restaient toutefois confinés à la sphère plus ou moins élargie des amateurs initiés. Avec le single, "Da Funk", les Daft Punk firent entrer la musique électronique dans toutes les maisons équipées d’un poste de radio à travers le monde. Depuis, le succès de "Get Lucky" n’a fait qu’amplifier le phénomène. Quelques millions de personnes attendent maintenant des nouvelles des hommes-robots.

  CD
Homework
Auteur: Daft Punk
Edition: Virgin

God save the House

En mélangeant la house et le rock, les musiciens anglais allaient apporter leur "English touch "à l’histoire des musiques électroniques. Nul ne sait précisément si c’est le climat qui poussa les groupes du nord de l’Angleterre à s’illustrer les premiers dans cet exercice, mais force est de constater que c’est de Manchester, là où se trouvait le fameux club, l’Haçienda, ouvert par les membres du groupe New Order, que partit la vague.

Screamadelica

C’est le nord de l’Angleterre qui fut le berceau du mélange détonnant du rock et de la "dance". Dans la lignée du morceau "Blue Monday" (1983) de New Order (Manchester), The Primal Scream (Glasgow) avec l’album "Screamadelica" allait donner naissance à un courant que rejoindront les Happy Mondays, Stones Roses, Inspiral Carpet, tous issus de Manchester. En partie produit par Andrew Weatherall, l’un des producteurs les plus influents de l’époque, "Screamadelica "est la parfaite synthèse du rock à guitares lourdes (influence Rolling Stones, MC5) et la house venue de Chicago. Un album aujourd’hui encore considéré comme un classique.

Headz Vol. 1

Pour résumer l’histoire, les spécialistes des musiques électroniques racontent que la house music est née de la rencontre de Kraftwerk et de George Clinton coincés dans un ascenseur. Depuis ce jour, les ramifications sont parties dans tous les sens. Le label anglais Mo’ Wax créé par James Lavelle au début des années 90, fut l’un des spécialistes du trip hop expérimental qui flirtait parfois avec une certaine forme d’abstraction. C’est dans ce genre que s’illustrèrent beaucoup de musiciens français, dont la Funk Mob (qui deviendra Cassius). Classieux.

Northern Soul

Avant les radios libres et internet, c’est dans les clubs que la jeunesse découvrait les musiques que n’écoutaient pas leurs parents. Les DJ étaient alors des demi- dieux qui passaient des disques qui pouvaient changer une vie et qu’on ne trouvait dans le commerce qu’au prix d’une véritable chasse au trésor. C’est l’histoire que raconte "Northern Soul". Ou comment la découverte de la musique soul américaine allait changer la vie de deux ados coincés dans un trou perdu du nord de l’Angleterre dans les années 70. Brillant comme une boule à facettes.

Suivez le guide

Disco, Techno, Garage, Trip hop, Ambient, Trance, Euro dance, House, Acid… pour le néophyte, s’y retrouver dans tous les courants des musiques électroniques revient à tenter de sortir d’un labyrinthe les yeux bandés. Autant se fier à ceux qui savent, surtout quand ils ont vécu l’histoire et qu’ils la racontent avec talent.

Le Chant de la Machine

Le premier volume du" Chant de la Machine" a été publié en 2000, suivi du second en 2002. Les deux étant devenus rapidement introuvables, ils furent republiés en un seul volume en 2011, devenu rapidement introuvable, lui aussi… David Blot (le fondateur des soirées Respect), au scénario et Mathias Cousin, au pinceau (influencé par Crumb), racontent les grandes heures et les figures incontournables de ce grand courant musical protéiforme que l’on appelle les musiques électroniques. Véritable travail d’historiens, chaque chapitre est introduit par une playlist d’une vingtaine de titres. Groovy.

Electric Love Blueprint - A History of Electronic Music

L’idée est simple comme bonjour. Faire un schéma qui dessine l’évolution d’un courant musical, sorte d’arbre généalogique avec des racines, un tronc, des branches. Mais ici, pour illustrer la grande évolution des musiques électroniques, des courants, sous-courants, ruptures, bifurcations… le parti pris a été de dessiner un immense schéma électrique sous la forme d’un plan pour technicien. Et la lumière fut !

Minimalist Dream House

Acclamées dans le monde entier pour leurs interprétations des grands compositeurs du répertoire classique, les sœurs Katia et Marielle Labèque, face à face, chacune derrière leur piano, n’en ont pas pour autant oublié le goût de l’expérimentation. En 2013, elles se produisirent sur scène, accompagnées de trois jeunes musiciens, dans un répertoire entièrement dédié à la musique minimaliste de Michael Nyman, Terry Riley, Philip Glass, Arvo Pärt, Brian Eno, Sonic Youth, Radiohead, Suicide, et même… Aphex Twin.

Les Chroniques du Dancefloor

De 1988 à 1999, Didier Lestrade a publié dans Libération des chroniques consacrées à un genre musical absent jusque-là de la presse française, la dance music. La part belle était faite à la house, née au milieu des années 8o à Chicago, Detroit et New York. "La house n'a jamais été aussi belle que sous sa plume" (Alexis Bernier, Tsugi).

Une touche française

Il est probable que l’absence de paroles a contribué à la diffusion des musiques électroniques françaises à une échelle mondiale. Mais ce sont bien les compositions, le son et une certaine sophistication des musiciens et DJ français qui créeront ce qu’on appellera la "French Touch, "que l’on retrouvera derrière les productions de Laurent Garnier ou Daft Punk, et qui fera le succès des soirées Respect à travers le monde. Une certaine "French Touch" aussi dans la façon de raconter l’histoire de ces quelques années qui firent basculer la vie de ceux qui y furent impliqués.

Rêves syncopés

"« Rêves syncopés, c’est un grand voyage, Paris, Manchester, Berlin, Detroit, Chicago… la nuit, le jour, c’est une ode à la liberté. C’est un hommage aux pionniers de la techno, de la house. C’est aussi une bande dessinée sur le son, le bruit, et les gens qui dansent, beaucoup de gens qui dansent ! »" Laurent Garnier

Eden

Les musiques électroniques sont nées aux Etats-Unis mais, pour la première fois depuis la chanson Rive-gauche des années 50, les Français allaient marquer les esprits avec un niveau de créativité qui sera acclamé à travers le monde. La "French Touch", avec Laurent Garnier, Daft Punk, Motorbass, Air… allait remettre la France sur la carte de la musique mondiale. C’est la genèse de ce mouvement que raconte Mia Hansen-Løve, en se plaçant dans le sillage d’un jeune DJ emporté par le succès, il en ressortira essoré quelques années plus tard.

Eden
CVS
Eden
Auteur: Hansen-Love, Mia (1981-....)
Edition: Tf1 Video (prod.)

Un Ruban noir

"« Récit, témoignage, roman, ce texte raconte l’urgence d’un homme et d’une génération qui découvrent la transe dans la culture marginale et libératrice de la rave, de la techno, de la house, de l’ecstasy… et rencontrent, presque en même temps, la grande fracture de cette fin de siècle, le sida. Les forces souterraines des années quatre-vingt-dix émergent là, dans la pulsation de cette écriture, et insensiblement — comme un pied de nez à la pesanteur des choses — s’élève, dans l’emballement d’un concert baroque.»" Note de l’éditeur.

Homework

Et le raz-de-marée déferla sur le monde entier. Avant les Daft Punk, les succès de la musique électro, même s’ils étaient parfois considérables, restaient toutefois confinés à la sphère plus ou moins élargie des amateurs initiés. Avec le single, "Da Funk", les Daft Punk firent entrer la musique électronique dans toutes les maisons équipées d’un poste de radio à travers le monde. Depuis, le succès de "Get Lucky" n’a fait qu’amplifier le phénomène. Quelques millions de personnes attendent maintenant des nouvelles des hommes-robots.

  CD
Homework
Auteur: Daft Punk
Edition: Virgin
logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60