Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Festival Yeah!

6 thèmes | 17 oeuvres
L'heure de la 3e édition du FESTIVAL YEAH! va bientôt sonner (du 5 au 7 juin 2015) et vous constaterez que sa joyeuse bande (Arthur Durigon, Nicolas Galina et Laurent Garnier) vous a encore concocté 3 jours d'aventures musicales intenses, éclectiques et pleines de folie. Nous les avons invités à faire leur parcours.

A table !

Bien sûr, il y a la musique, les décibels, la danse, le chant, les cris, les applaudissements, les rappels... Si, en plus, il y a un cadre féérique, des arbres, un temps doux et des lieux sympas où on peut se laisser aller, prolonger le plaisir ou se mettre en jambe, alors c’est la fête. La vraie.

Festival Yeah !

Mieux qu’un long discours (à paraître prochainement dans la Pléiade)...

Pop In

Le Pop In est né en 1997, plus qu’un bar, c’est devenu très vite une affaire de famille. Une plaque tournante et une rampe de lancement pour un nombre significatif de musiciens, mais aussi un havre de paix, de réconfort et de perdition pour tous les cœurs brisés (dont il a été prouvé scientifiquement qu’ils écrivaient de meilleures chansons). Terrain de jeux et de pochetronnades décisives, terrain d’ententes et de rencontres souvent aussi. Combien de groupes n’auraient pas existé sans le Pop In ?

Le Nez

Après la cave et le restaurant l'Oustalet à Gigondas, le chef Laurent Deconinck a lancé cet été un bar à vin baptisé Nez. Troisième site gourmand pour la famille Perrin. Pas de parfums ici mais d'autres jolies bouteilles à siroter dans un esprit "déjeuner sur le pouce" ou "grignotages apéritifs", avec des planches de charcuterie ou de fromage de grande qualité, ainsi qu'une planche de dessert signée Jouvaud (LE pâtissier de Carpentras) pour terminer sur une note sucrée. On vous conseillera le Miraval Blanc, le vin du couple hollywoodien Pitt / Jolie, un régal !

C'en est aussi

Ça nous fait rire, ça nous bluffe, ça nous fait triper, ça nous fait ouvrir des yeux tout ronds, ça nous fait rêver...

J'aime vraiment pas la chanson française

Six ans après la publication de "J'aime pas la chanson française", Luz déterre la hache de guerre dans "J’aime VRAIMENT pas la chanson française". Pire : traître à sa patrie musicale, il persévère à se gausser de ce qui fait la grandeur de la France, tel un rustre Finlandais refusant one point à notre digne représentante à l'Eurovision. Et les nouvelles recrues ? Il les jette dans le même sac. Un sac où l'on retrouve aussi The Voice, Amadou et Mariam et Cantat, Cabrel, Vanessa Paradis, la troupe des Enfoirés au complet, etc. - la liste est longue qui vaudra à l’auteur autant de sympathie de ses lecteurs que de haine des personnages ! (extrait de la 4e de couverture)

Les mécaniques poétiques

Imaginées par Yann Nguema du groupe EZ3kiel « Les mécaniques poétiques » rassemblent dix modules sonores interactifs donnant corps aux tableaux virtuels du DVD Rom "Naphtaline" dans le même souci du détail et de l’esthétique. Jouant sur les anachronismes entre le fond et la forme, l’objectif a été d’enrober d’onirisme les nouvelles technologies, la science, les mathématiques… En réaction à l’abstraction et la conceptualisation de certaines œuvres interactives contemporaines, ce projet met particulièrement l’accent sur la sensibilité et la poésie, la technique venant au service de celles-ci.

The LP Collection

La dématérialisation de la musique a transformé le rapport du mélomane au support enregistré. Avec ce livre, Laurent Schlittler et Patrick Claudet rappellent l’époque bénie d’avant Internet où une collection de disques vinyles se constituait avec minutie. Ces deux passionnés proposent un parcours dans l’underground avec une cinquantaine d’albums plus obscurs et rares les uns que les autres. Ils dévoilent des groupes indie-rock, folk, métal, mais aussi IDM (PHO), électroclash (Kalatov) ou house minimaliste (Collerette). Autant de noms totalement inconnus, et pour une bonne raison : ils les ont inventés. Un vrai monde parallèle !

Etoiles et toiles

La musique et le cinéma c’est comme le pied droit et le pied gauche. Ça marche tellement mieux ensemble. C’est pourquoi, cette année, il y a une programmation ciné. Concert sous les étoiles et toiles dans le noir.

Spinal Tap

"Spinal Tap" est au rock ce que "Les Tontons Flingueurs" est aux films de gangsters ; un miroir déformant. Tout est là, mais déformé. Les concerts devant un public improbable, les problèmes de batteurs, les problèmes d’egos, les excès… C’est tellement barjot qu’on croit que c’est vrai. Si le groupe existait, on les inviterait tous les ans. Mythique !

24 Hour Party People

"Un des deux films absolument cultes sur Manchester. "24 Hour Party People" explique extrêmement bien ce que peut être la folie de manager des groupes au moment où ils prennent tous de la dope et que ça devient cauchemardesque pour les mecs qui essaient de les gérer. Mais le film raconte aussi très bien la folie des années Hacienda. C’était une période où la ville était vraiment gangrenée par les gangs et la mafia, mais où il y avait une énergie folle."

Festif

Dans festival, il y a festif ! Tout est là. Derrière les platines ou instruments en main, en plein jour ou à la nuit noire, il faut donner du plaisir et donc SE faire plaisir. C’est le point commun que partagent tous nos invités. Respect.

Festival Yeah !

Mieux qu’un long discours (à paraître prochainement dans la Pléiade)...

Le Radiomeuh Circus Festival

Le Festival Yeah c’est aussi et surtout une histoire d’amitié qui se tisse et se renforce au fil des éditions. La team Yeah ! s'est ainsi acoquinée avec celle du Radiomeuh Circus Festival. Une belle rencontre née autour d'une passion commune pour la musique, et d'un savoir vivre irréprochable : Pastis, Gentiane, Reblochon, Génépi = la vie !!!!

K-Rio-K

Rémy Kolpa Kopoul, plus connu sous les initiales RKK, est le plus gros passeur de musique brésilienne de ce côté de l’Atlantique. Pas moins. Il diffuse son amour sans borne de la musique brésilienne sur les antennes de Nova, sur les compilations dont il est le metteur en scène, ou dans la comédie musicale K-Rio-K sur le Brésil des années vingt, et dont il est l’auteur. Quant à ses sets de DJ, la musique brésilienne se mélange à toutes les autres. Caliente !

Live !

Le live, c’est le champ des surprises. Tout à beau avoir été préparé et répété, tout est possible. C’est aussi le champ des expérimentations, des versions dépouillées, accélérées, gonflées, des paroles modifiées. Vous aimez ça ? Nous aussi. Welcome !

Spinal Tap

"Spinal Tap" est au rock ce que "Les Tontons Flingueurs" est aux films de gangsters ; un miroir déformant. Tout est là, mais déformé. Les concerts devant un public improbable, les problèmes de batteurs, les problèmes d’egos, les excès… C’est tellement barjot qu’on croit que c’est vrai. Si le groupe existait, on les inviterait tous les ans. Mythique !

Diskönoir

Depuis ses débuts post new wave aux débuts des années quatre-vingt, le fils illégitime du Velvet Underground et de Françoise Hardy surfe avec succès et discrétion sur des courants aussi divers que le rock anglais des années soixante, la soul labellisée Motown, les chansons de Gainsbourg ou les guitares de Nile Rogers. Avec "Diskönoir Tour", Daho offre, sur scène, une version tendue, rock, de son répertoire, comme si le temps n’avait pas de prise sur le Dorian Gray de la pop française.

Play Kat Onoma

Kat Onoma fut, dans la France des années quatre-vingt, le prototype du groupe culte à la réputation aussi élogieuse que ses ventes étaient confidentielles. Une dizaine d’années après la séparation du groupe, deux de ses membres fondateurs dont Rodolphe Burger (qu’on a retrouvé aux côtés d’Higelin, Bashung, Françoise Hardy…), revisitent une partie du répertoire de leur groupe. Culte, forcément culte !

Sang frais

Dans un festival, il faut des noms connus et d’autres à découvrir. C’est un peu comme les épices dans la cuisine, on connaît les plats principaux mais une épice ou deux et hop ! On est surpris.

Husbands

En marge du Festival, le label Sounds Like Yeah (S.L.Y) vient de voir le jour. Comme on ne fait jamais rien comme tout le monde, notre première signature est un album !! C'est exactement le genre de truc à ne jamais faire pour les débuts d'un jeune label. Mais quand on a écouté la musique de nos trois musiciens marseillais, il nous a été impossible de trancher entre nous pour sortir un seul et unique EP (ce qui était l'idée de base). ""Nous, on veut tout ou rien"", voilà ce qu'on a dit !! Husbands, c'est comme ça, vous y jetez une oreille et dix minutes plus tard vous vous mettez à fredonner leurs mélodies délicieusement pop toute la journée.

La Colonie de Vacances

Si vous voulez un conseil d'ami, où que vous soyez si la "Colo" débarque pas loin de chez vous, même à 200 bornes, courrez-y vite... !! La "Colo" c'est : 4 groupes (Electric Electric, Marvin, Papier Tigre, Pneu), 11 musicos dispersés sur 4 scènes, qui vous déchirent avec un rock sonique d'une urgence rare. Dans le carré central, le public est pris au piège par la déferlante du son qui tabasse. Amateur ou pas de sensation forte, le show met systématiquement tout le monde d’accord. On se retrouve tous attirés comme des mouches, à l'épicentre, entre les scènes car c'est là où le son est le plus fort. On se regarde...putain, mais qu'est ce qui se passe ?? Non, non, c'est rien, c'est la Colonie de Vacances !! On jubile, on pogotte comme des barges. C'EST LA CLAQUE GIGANTESQUE! Vous êtes prévenus. A ne rater sous aucun prétexte.

Narco Terror

Après les ondulations du bassin sur la pop de Husbands, on avait besoin de se dégourdir les articulations un peu plus sauvagement. Virage à 180° avec la seconde signature du label Sounds Like Yeah! : le duo déjanté et schizophrène de Narco Terror (fratrie fondatrice de Narrow Terence). Avec eux, on s’offre un bon petit coup de head-bangage frénétique bien suintant sur du gros son rock stoner qui déboîte. C’est sciatique et torticolis garantis, totalement jouissif et addictif! Leur premier maxi 6 titres vinyle est sorti en février dernier. En écoute sur Deezer.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60