Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Vive la culture magdalénienne !

6 thèmes | 21 oeuvres
Pour situer le Magdalénien dans le temps, c’est simple, il suffit de savoir qu’il vient après le Solutréen, donc entre - 17 000 ans et - 12 000 ans avant le temps présent, soit à la fin du Paléolithique supérieur. Bien avant, au Paléolithique inférieur, vers – 3 200 000 ans, Lucy se baladait sur l’avenue... L’art pariétal des grottes de Lascaux et Font-de-Gaume, dans le Périgord, date du Magdalénien. Une exposition actuellement en Dordogne montre l’incroyable précision des dessins d’animaux issus des grottes de la Madeleine et de Laugerie- Basse. Qu’est-ce que la paléontologie ? Où voir la parade des squelettes ? Qu’est-ce que l’humour préhistorique ? Où manger du bon foie gras dans le Périgord ? Voici un parcours pour qu’en vous vive la culture magdalénienne...

Grottes ou musées

Les grottes du Périgord offrent des sensations uniques aux visiteurs. Même si Lascaux II est une copie, l’impression d’être devant de vraies peintures rupestres est troublante... L’exposition sur le génie magdalénien est très émouvante, car les œuvres sont d’une rare précision. Le Muséum national d’Histoire naturelle offre un voyage merveilleux à 5 minutes de la gare d’Austerlitz. Depuis le temps que les dinosaures attendent...

Les Eyzies-de-Tayac et la vallée de la Vézère

La vallée de la Vézère est le berceau de l’art paléolithique français, terre d’adoption des Homo sapiens, l’homme de Néandertal et l’homme de Cro-Magnon. Nos ancêtres apprécièrent les grottes et abris naturels dans ce milieu privilégié. La grotte de Lascaux, « Chapelle Sixtine » de la préhistoire, fut découverte par quatre adolescents en 1940. Celle de Font-de-Gaume montre les sommets de la polychromie. Une perle rare, "La Micoque", découverte en 1895, n’est ni une grotte ni un abri ; sinon, ce serait la bicoque...

Grands sites d’art magdalénien

La Madeleine et Laugerie-Basse, il y a 15000 ans. Sur l’affiche de l’exposition, on voit une gravure, sur palme de bois de renne, d’un bison se léchant le flanc, et comme la photo est en gros plan, la surprise est grande sur place devant la toute petite taille de l’œuvre, 10 cm de long et 7 cm de large. Mais la taille ne fait rien à l’affaire - l’exposition est limitée à une salle au Musée National de la Préhistoire aux Eyzies, ainsi qu’au Musée d’Art et d’Archéologie de Périgueux - et la beauté comme la précision des œuvres sont saisissantes. Le catalogue est un outil de travail ; le carnet de découverte « Cromagnon tombe sur un os ! » est un excellent support de visite.

Muséum national d’Histoire naturelle

Les Galeries d’Anatomie comparée et de Paléontologie. Au Jardin des Plantes à Paris, il n’y en a que pour la Grande Galerie de l’Évolution depuis qu’elle a été rénovée en 1994. À l’autre bout du parc, le Muséum national d’Histoire naturelle semble d’un autre âge... Au rez-de-chaussée, la « chevauchée squelettique » de la Galerie d’Anatomie comparée est troublante de poésie. À l’étage, dans la Galerie de Paléontologie, Dippy, le diplodocus de l’ère paléozoïque, entre - 542 et – 251 millions d’années, n’a jamais connu les dinosaures du Jurassique, qui sont beaucoup plus jeunes, entre - 199 et - 65 millions d’années. C’est merveilleux !

Lascaux le geste, l’espace et le temps

En 1940, à Montignac, quatre adolescents se baladent avec leur chien ; voilà qu’en courant après un lapin, il rentre dans un trou... la grotte de Lascaux. Elle sera ouverte au public en 1948. C’est un succès ; et une catastrophe. Un excès de dioxyde de carbone déclenche la « maladie blanche » : une couche de calcite recouvre les peintures. Malraux ordonne la fermeture du site en 1963. Lascaux II, fac-similé, ouvre en 1983. Norbert Aujoulat, docteur en préhistoire, a travaillé à Lascaux entre 1989 et 1999. Son livre raconte son expérience : « L’imaginaire venait à ma rencontre, imperceptiblement d’abord, pour ensuite me submerger... ». Veinard !

Humour préhistorique

Les spécialistes qui ont de l’humour parviennent à explorer leur sujet autrement. Yves Coppens joue avec l’adverbe « longtemps » pour nous aider à nous situer dans le temps d’avant. Roy Levis imagine une famille qui découvre le feu, la cuisson, l’art pariétal, et nous le raconte avec son humour anglais. Pierre Davy montre comment Sapiens, lassé de toujours dire « wroumpf » a découvert la grammaire.

Le Présent du passé au cube

Dans le Petit Robert, l’adverbe « longtemps » signifie « un long espace de temps ». Dans "Le Présent du passé au cube", Yves Coppens, célèbre paléontologue découvreur de Lucy, divise en chapitres le temps de la paléontologie : il y a vraiment très longtemps, c’était il y a plus de 10 millions d’années ; il y a très longtemps, entre 10 millions et 1 million d’années. Il y a longtemps, vers 30 000 ans, Cro-Magnon aurait mangé Néandertal. La preuve scientifique est en pages 69-70 de son livre. Sacré plat du jour !

  Livre doc
Le présent du passé au cube
Auteur: Coppens, Yves (1934-....)
Edition: O. Jacob

L’Echo des cavernes

Ou comment l’homme de Cro-Magnon a inventé la grammaire. Pierre Davy est né en 1939. Il enseigne le français à l’étranger, étudie la sociolinguistique, et cherche à présenter la grammaire d’une manière moins formelle. Dans L’Echo des cavernes, il imagine comment Sapiens a découvert le langage, en essayant de dépasser le stade « wroumpf » pour dire à sa tribu de partir à la chasse aux antilopes. Ce cours de grammaire commence par une méditation sur les sons. Puis Sapiens donne le goût de la langue à sa cousine, Eva. Dans la préface, Yves Coppens avoue qu’il a beaucoup ri.

  Livre Fiction
L'écho des cavernes
Auteur: Davy, Pierre (1939-....)
Edition: Syros jeunesse

Pourquoi j’ai mangé mon père ?

Au Pléistocène moyen, soit entre - 781 000 ans et - 126 00 ans, vivent Ernest et sa famille. Son père, Edouard, invente le feu ; sa mère, Edwige, découvre la cuisson ; son frère, Alexandre, dessine des images sur les rochers avec des morceaux de charbon. Ainsi est le roman "Pourquoi j’ai mangé mon père ?" Roy Lewis, écrivain anglais (1913-1996) fait des études à la "London School of Economics" avant de s’intéresser au passé de l’espèce humaine. "The Evolution Man" est le titre original ; le roman fut publié pour la première fois en 1960 sous le titre "What We did to Father ?" plus pudique que "Pourquoi j’ai mangé mon père ?" qui met les pieds dans le plat...

La paléontologie

Science des fossiles, la paléontologie a pour objectif l’étude des relations de parenté entre êtres vivant : individus, populations, espèces. Un arbre phylogénique montre les relations de parenté. Charles Darwin présenta l’un des premiers arbres. L’abbé Breuil, découvreur de Lascaux, fut considéré comme le pape de la paléontologie. Aujourd’hui, Yves Coppens est une star, mais d’autres étoiles brillent, comme Pascal Picq, ou Eric Buffetaut. Enfin, il serait temps d’aller (re)visiter le Muséum national d’Histoire naturelle.

Muséum national d’Histoire naturelle

Les Galeries d’Anatomie comparée et de Paléontologie. Au Jardin des Plantes à Paris, il n’y en a que pour la Grande Galerie de l’Évolution depuis qu’elle a été rénovée en 1994. À l’autre bout du parc, le Muséum national d’Histoire naturelle semble d’un autre âge... Au rez-de-chaussée, la « chevauchée squelettique » de la Galerie d’Anatomie comparée est troublante de poésie. À l’étage, dans la Galerie de Paléontologie, Dippy, le diplodocus de l’ère paléozoïque, entre - 542 et – 251 millions d’années, n’a jamais connu les dinosaures du Jurassique, qui sont beaucoup plus jeunes, entre - 199 et - 65 millions d’années. C’est merveilleux !

À quoi servent les dinosaures ?

Paléontologue, chercheur au CNRS, spécialiste des dinosaures, Eric Buffetaut, fait des conférences l’été pour le grand public. Un jour, une dame lui pose la question, sans agressivité : «" Mais Monsieur, à quoi ça sert, ce que vous faites ?" ». Il ne s’attendait pas à la question, mais il a l’intelligence de ne pas chercher à s’en débarrasser, laissant mûrir en lui ce petit livre facile d’accès sur un sujet qui ne l’est pas. Eric Buffetaut est un chic type.

Le Présent du passé au cube

Dans le Petit Robert, l’adverbe « longtemps » signifie « un long espace de temps ». Dans "Le Présent du passé au cube", Yves Coppens, célèbre paléontologue découvreur de Lucy, divise en chapitres le temps de la paléontologie : il y a vraiment très longtemps, c’était il y a plus de 10 millions d’années ; il y a très longtemps, entre 10 millions et 1 million d’années. Il y a longtemps, vers 30 000 ans, Cro-Magnon aurait mangé Néandertal. La preuve scientifique est en pages 69-70 de son livre. Sacré plat du jour !

  Livre doc
Le présent du passé au cube
Auteur: Coppens, Yves (1934-....)
Edition: O. Jacob

Nouvelle histoire de l’Homme

« Qu’est-ce l’Homme ? Voilà la seule question qui vaille » écrit Pascal Picq à la fin de son introduction. En six chapitres, il envisage l’homme avec l’univers, l’animal, les grands singes, les autres hommes, la femme, l’enfant. En conclusion, il écrit que « l’Homme, c’est plus que l’Homme ». Son livre est l’aventure d’un chercheur - paléontologue, maître de conférence au Collège de France - qui nous invite à surfer sur les multiples vagues de l’humanité. Grisant.

La préhistoire est un roman

Si la paléontologie est une science, le roman est un art. "La guerre du feu" est un roman avant d’être un film. Jean Rouaud, offre un regard jubilatoire sur la préhistoire, l’espace d’un court essai. Sophie Marvaud écrit le premier polar préhistorique. Quand un roman fait des bulles, il devient une BD ;" Vo’ hounâ" est une BD préhistorique d’Emmanuel Roudier, qui a aussi dessiné une adaptation du roman de "La guerre du feu".

Meurtre chez les Magdaléniens

Iranie a été assassinée... il y a 15 000 ans. Elle faisait partie de la famille des Quatre-encoches du clan des Grandes-mains-blanches ; elle était apprentie de la chamane Puissance-de-licorne. Donc le clan est en danger et la chamane, menacée. Meurtre chez les Magdaléniens est le premier polar préhistorique, écrit par Sophie Marvaud, une spécialiste du roman historique. La couverture montre un silex, l’arme du crime, avec un éclairage qui évoque la braise. Ce roman est incandescent...

  Livre Fiction
Meurtre chez les Magdaléniens
Auteur: Marvaud, Sophie (1961-....)
Edition: Ed. du Patrimoine-Centre des monuments nationaux
Collection: Crimes et monuments

Vo’hounâ, une légende préhistorique

L’aventure a lieu, il y a 35 000 ans, quand les hommes de Cro-Magnon et les derniers Néandertaliens vivent côte à côte. "Vo’hounâ" est une BD en noir et blanc avec des rehauts d’ocre rouge ; le graphisme est somptueux, le trait rythmé, avec quelques touches érotiques... Emmanuel Roudier est familier de la préhistoire – il a adapté en BD La Guerre du feu. Son ouvrage est complété par un cahier graphique et scientifique auquel ont contribué Jean Clottes et Bruno Maureille, spécialistes du Paléolithique supérieur.

Préhistoires

Jean Rouaud, écrivain français, a reçu le prix Goncourt en 1990 pour son roman "Les Champs d’honneur". Dans ce court essai, "Préhistoires", il nous livre ses réflexions sur le rôle d’ « un second couteau, un ramasse miettes » qui raconte mieux la chasse que les chasseurs ; puis un autre va dessiner dans le sable un mammouth et se mettre à rêver... Dans le troisième et dernier texte consacré aux alignements de Carnac, nous voyons les menhirs comme jamais auparavant. Jean Rouaud nous emmène en voyage comme un grand écrivain sait le faire, en n’oubliant pas à l’occasion de nous faire éclater de rire...

La Guerre du feu

Le film "La Guerre du feu" que Jean Jacques Annaud réalise en 1981, lui a été inspiré par le roman éponyme, écrit en 1911 par J.-H. Rosny Aîné. Derrière ce pseudonyme se cachent deux frères, belges, Joseph-Henri et Séraphin-Justin Boex. Ils ont co-écrit plusieurs romans, contes préhistoriques et fantastiques ; ils figurent parmi les fondateurs de la science-fiction moderne. "La Guerre du feu" est signé J.-H. Rosny Aîné, parce qu’à partir de 1909, c’est l’aîné, Joseph- Henri, qui se serait plus fait connaître que son cadet. La guerre des frères ?

Le génie magdalénien

Dernière phase du paléolithique supérieur, le Magdalénien est compris entre 17000 ans et 12000 ans avant le présent « Before Present ». Le présent correspond à l950, l’année des premiers essais de datation au carbone 14. Le génie Magdalénien s’exprime dans son art, à Lascaux, à la Madeleine, au Roc aux Sorciers, etc. Il est l’occasion d’une exposition répartie sur deux sites, au Musée National de la Préhistoire, aux Eyzies et au Musée d’art et d’archéologie du Périgord, à Périgueux.

Grands sites d’art magdalénien

La Madeleine et Laugerie-Basse, il y a 15000 ans. Sur l’affiche de l’exposition, on voit une gravure, sur palme de bois de renne, d’un bison se léchant le flanc, et comme la photo est en gros plan, la surprise est grande sur place devant la toute petite taille de l’œuvre, 10 cm de long et 7 cm de large. Mais la taille ne fait rien à l’affaire - l’exposition est limitée à une salle au Musée National de la Préhistoire aux Eyzies, ainsi qu’au Musée d’Art et d’Archéologie de Périgueux - et la beauté comme la précision des œuvres sont saisissantes. Le catalogue est un outil de travail ; le carnet de découverte « Cromagnon tombe sur un os ! » est un excellent support de visite.

Grands maîtres de la préhistoire

Le génie magdalénien. En 1927, Lucien Rousseau, amateur de sites préhistoriques, découvre les sculptures pariétales du Roc-aux-Sorciers, sur la commune des Angles-sur-l’Anglin, dans la Vienne. À partir de 1946, Suzanne de Saint-Mathurin, femme fortunée, fait connaître le site que le paléontologue Etienne Patte va nommer « "Lascaux de la préhistoire" ». Le film de Philippe Plailly, Grands maîtres de la préhistoire : le génie magdalénien, montre ses sculptures pariétales dans toute leur splendeur, et ce n’est pas peu dire... Depuis 2008, le Centre d’interprétation du Roc-aux-Sorciers met en valeur ce site remarquable du Magdalénien moyen. Indispensable !

Lascaux le geste, l’espace et le temps

En 1940, à Montignac, quatre adolescents se baladent avec leur chien ; voilà qu’en courant après un lapin, il rentre dans un trou... la grotte de Lascaux. Elle sera ouverte au public en 1948. C’est un succès ; et une catastrophe. Un excès de dioxyde de carbone déclenche la « maladie blanche » : une couche de calcite recouvre les peintures. Malraux ordonne la fermeture du site en 1963. Lascaux II, fac-similé, ouvre en 1983. Norbert Aujoulat, docteur en préhistoire, a travaillé à Lascaux entre 1989 et 1999. Son livre raconte son expérience : « L’imaginaire venait à ma rencontre, imperceptiblement d’abord, pour ensuite me submerger... ». Veinard !

Périgord

Selon la couleur des chênes, des vignes ou du sol, le Périgord est vert, noir, blanc, ou pourpre. Le Périgord est réputé pour ses grottes du Magdalénien, où l’art pariétal atteint des sommets. Lascaux, Font de Gaume sont les deux grottes les plus célèbres, même si Lascaux a un statut à part, car sa copie Lascaux II est le site le plus visité de la Dordogne. Une question reste ouverte sur une autre richesse du Périgord : quelle est la couleur du foie gras mi-cuit ?

Les Eyzies-de-Tayac et la vallée de la Vézère

La vallée de la Vézère est le berceau de l’art paléolithique français, terre d’adoption des Homo sapiens, l’homme de Néandertal et l’homme de Cro-Magnon. Nos ancêtres apprécièrent les grottes et abris naturels dans ce milieu privilégié. La grotte de Lascaux, « Chapelle Sixtine » de la préhistoire, fut découverte par quatre adolescents en 1940. Celle de Font-de-Gaume montre les sommets de la polychromie. Une perle rare, "La Micoque", découverte en 1895, n’est ni une grotte ni un abri ; sinon, ce serait la bicoque...

Guide du Routard Périgord

En 1868, le géologue Louis Lartet fouille le site des Eyzies et trouve cinq squelettes dans un abri sous roche ; la nouvelle se propage dans le village : « On a trouvé des squelettes dans lou cro de Magnon ». En Occitan, « lou cro », c’est le trou ; Magnon, c’est le propriétaire du terrain, mondialement connu depuis ! "Le Routard", outre la présentation des grottes modernes de * à *** avec ou sans WiFi, vous indique où trouver de bons produits locaux. Au Bugue, près des Eyzies, au bord de la Vézère, Le Phà sert un foie gras mi-cuit qui fond dans la bouche...

Lascaux le geste, l’espace et le temps

En 1940, à Montignac, quatre adolescents se baladent avec leur chien ; voilà qu’en courant après un lapin, il rentre dans un trou... la grotte de Lascaux. Elle sera ouverte au public en 1948. C’est un succès ; et une catastrophe. Un excès de dioxyde de carbone déclenche la « maladie blanche » : une couche de calcite recouvre les peintures. Malraux ordonne la fermeture du site en 1963. Lascaux II, fac-similé, ouvre en 1983. Norbert Aujoulat, docteur en préhistoire, a travaillé à Lascaux entre 1989 et 1999. Son livre raconte son expérience : « L’imaginaire venait à ma rencontre, imperceptiblement d’abord, pour ensuite me submerger... ». Veinard !

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60