Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

La Fashion Week de Paris sous toutes ses coutures

4 thèmes | 13 oeuvres
Depuis 1973, la Fashion Week de Paris (ou Semaine de la mode) voit défiler les collections haute couture ou prêt-à-porter de la saison prochaine et les tendances de demain. Cette grand-messe mondaine brasse à la fois des mannequins cotés, des VIP du monde entier venues voir autant qu’être vues, des blogueurs ambitieux et des journalistes survoltés (le jetlag ?). Un bal haut en couleurs où le spectacle se jouera autant en coulisses que sur les podiums, du 27 septembre au 5 octobre, aux quatre coins de la Ville Lumière.

Créatures

Le monde de la mode est peuplé d'extravagantes créatures aux tenues chatoyantes et aux caractères bien trempés. Celles-ci ont, selon une expression de Nietzsche et d'Oscar Wilde, fait de leur vie une œuvre d'art.

J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste

"« J'ai tellement faim, je pourrais manger » ; « Ne pleure pas. Pense à ton maquillage" » ; "« Elle a plus de Louboutin que de neurones" "»"… Le documentariste Prigent a compilé les perles les plus piquantes et drôlatiques entendues (et tweetées) de son milieu qu’il adore détester. Un avant-goût des ragots qu'on entendra à la semaine de la mode de la part des créateurs, attachés de presse et autres top models. Comble du chic ? Pour Arte, Catherine Deneuve lira des extraits du 26 septembre au 7 octobre 2016.

Paris est une fête

Les bacchanales qui ont lieu dans la Ville Lumière pendant les Fashion Weeks sont aussi (plus ?) importantes que les défilés eux-mêmes. Voilà qui rappelle à quel point la capitale de la mode est aussi celle de la fête. Écrit entre 1957 et 1960, ce livre d'Hemingway, remis au goût du jour après les attentats comme rempart antimorosité, n’a pas pris une ride. Alors qu’il n’était qu’un auteur sans le sou dans les années 20, l'Américain vécut avec sa femme une vie de bohème faite de déambulations, d’amour, de rencontres et de vin. Beaucoup de vin.

Anti

La chanteuse barbadienne, devenue égérie mode pour Dior et styliste, fera défiler pour la première fois sa collection pour Puma (Fenty) à la Fashion Week de Paris. L’occasion de réécouter son huitième album, l’ambitieux "Anti". Sorti en début d’année, il s’agit de son disque le plus intime, dense, aventureux et éclectique (mais aussi le moins vendu). La superstar se paye même le luxe de reprendre le groupe de pyché indépendant, Tame Impala. Une leçon de style.

Anti
GAM
Anti
Auteur: Rihanna (1988-....)
Edition: Westbury Road Entertainment

Esthètes

Fuir la grisaille du quotidien pour créer du beau ? Les grands couturiers ont, à la manière de certains peintres, réenchanté le monde pour faire rêver et échapper à sa condition. "« Le sublime console des laideurs de la vie vulgaire au-dessus de laquelle il nous faut planer »", disait déjà Henri-Frédéric Amiel dans son "Journal intime" en 1873.

Portrait d'une enfant déchue

Moins connu que "le Diable s'habille en Prada", ce trésor caché conte les dessous d’un milieu pas toujours aussi glamour et brillant que ses shows. Une Faye Dunaway au sommet de sa beauté y campe Lou Andreas Sand. Cette ancienne mannequine célèbre, rongée par la toxicomanie et la dépression, renaît au bord de l’océan grâce à la poésie et à la sculpture. Le photographe de mode Jerry Schatzberg signe ici l’un de ses plus émouvants clichés.

  Dvd Fiction
Portrait d'une enfant déchue
Auteur: Schatzberg, Jerry (1927-....)
Edition: Carlotta Films

Anthology of a Decade

"« Je trouve formidable l'idée d'être démodé, ça veut dire que vous avez participé à votre époque»", a dit, un jour, la rock star de la mode, Hedi Slimane, qui ne passe jamais vraiment de mode mais symbolise bien la “rétromania” de notre époque. Ex-designer culte chez Saint Laurent et Dior Hommes, le créateur fan de musique est aussi un photographe puissant. En atteste ce beau livre de photos en noir et blanc aussi racées qu’un de ses blousons de cuir.

Herb Ritts en pleine lumière

Avant Cara Delevingne, Gigi Hadid et Kendall Jenner, il y avait les super models des années 90. Leur aura (et leurs plastiques) fut magnifiée par quelques photographes qui aimaient les femmes. Parmi eux, l’Américain Herb Ritts qui a immortalisé ensemble (et nues) Stephanie Seymour, Cindy Crawford, Christy Turlington, Tatjana Patitz et Naomi Campbell. Ce cliché en noir et blanc est exposé (parmi d’autres) à la Maison Européenne de la Photographie à Paris, jusqu'au 30 octobre.

Être et paraître

La mode, un cirque superficiel ? Ces œuvres interrogent le sens caché des vêtements. Car se saper, c'est aussi exprimer sa vérité ou travestir sa personnalité afin de créer un autre personnage. Un meilleur nous ?

Système de la mode

Futile le chiffon ? Pour ceux qui ne verraient, dans la semaine de la mode, qu’une foire aux vanités, cet essai de Roland Barthes étoffe le propos. En s’intéressant de près à des textes de presse, le penseur analyse le tissu comme un phénomène culturel à part entière. Car derrière le vêtement, on cherche souvent à dire quelque chose de soi. Après cette lecture, vous ne choisirez plus votre chemise par hasard le matin.

Qui êtes-vous Polly Maggoo ?

Cette comédie dramatique, satirique et graphique des années 60, se révèle visionnaire quand on la regarde 40 ans plus tard. On y suit les aventures de Sami Frey tombant amoureux du mannequin Polly Maggoo (Dorothy McGowan), jeune icône sans fond et ancêtre des “it girls”. Entre humour noir, surréalisme et dialogues ciselés, l'industrie du spectacle et de la mode se trouve décousue avec brio. Une réflexion subtile sur la société du paraître éclipsant la profondeur de l’être.

Mademoiselle C.

Que seraient les premiers rangs de défilés sans son armée de critiques de mode aussi sapées, excentriques et élégantes que peu souriantes ? Ce documentaire (très hagiographique) déshabille le mythe entourant l’une d’elles, Carine Roitfeld, ex-rédac chef du "Vogue" français, qui a imposé son univers “porno chic” jusqu’à l’international. La Parisienne, encore et toujours.

Mademoiselle C
CVS
Mademoiselle C
Auteur: Constant, Fabien
Edition: France Television Distribution (prod.)

Les coulisses

Beautiful People : Saint Laurent, Lagerfeld, splendeurs et misères de la mode

Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld ont contribué à transformer les Fashion Weeks en performances quasi artistiques. Une journaliste américaine tisse une chronique mordante des débuts de ces deux monstres sacrés de la mode, d'abord amis puis rivaux. Dans cette enquête fouillée, tissée d'anecdotes, c’est un portrait des années 70 et 80 qui se dessine, des nuits blanches flamboyantes à la créativité débordante en passant par les excès (drogue, sexe et… méchanceté). Lagerfeld a même voulu faire interdire l'ouvrage. Sulfureux.

Portrait d'une enfant déchue

Moins connu que "le Diable s'habille en Prada", ce trésor caché conte les dessous d’un milieu pas toujours aussi glamour et brillant que ses shows. Une Faye Dunaway au sommet de sa beauté y campe Lou Andreas Sand. Cette ancienne mannequine célèbre, rongée par la toxicomanie et la dépression, renaît au bord de l’océan grâce à la poésie et à la sculpture. Le photographe de mode Jerry Schatzberg signe ici l’un de ses plus émouvants clichés.

  Dvd Fiction
Portrait d'une enfant déchue
Auteur: Schatzberg, Jerry (1927-....)
Edition: Carlotta Films

J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste

"« J'ai tellement faim, je pourrais manger » ; « Ne pleure pas. Pense à ton maquillage" » ; "« Elle a plus de Louboutin que de neurones" "»"… Le documentariste Prigent a compilé les perles les plus piquantes et drôlatiques entendues (et tweetées) de son milieu qu’il adore détester. Un avant-goût des ragots qu'on entendra à la semaine de la mode de la part des créateurs, attachés de presse et autres top models. Comble du chic ? Pour Arte, Catherine Deneuve lira des extraits du 26 septembre au 7 octobre 2016.

Saint Laurent

Un film esthétisant, métaphysique et vibrant qui retranscrit la complexité du personnage d’Yves Saint Laurent, génie solitaire aussi prodigieux que ténébreux. Beau comme un tableau de maître, ce biopic s'avère hanté de fulgurances visuelles. A l’image des défilés de l'esprit libre qui enfanta la fameuse robe Mondrian et le smoking pour femmes.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60