Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

C’est l’heure de boucler les valises

4 thèmes | 13 oeuvres
Pour les amateurs de culture et les curieux de tout poil, la saison des festivals est la cinquième saison de l’année, celle dont on attend tous les ans le retour comme on attend celui des hirondelles au printemps. On l’attend parce qu’elle évoque les vacances estivales, mais aussi parce que les festivals nous offrent souvent des expériences artistiques dans des cadres enchanteurs, voire surprenants. Petit choix subjectif pour nous rappeler que la barbarie qui frappe ne doit pas nous faire oublier la force que recèlent ces moments où nous partageons beauté, joie, bonheurs culturels. Bonnes vacances à tous. PS : Nous nous retrouverons fin août pour de nouveaux parcours, mais tout cet été nous vous proposerons d’en (re)découvrir que nous avons publiés ces derniers mois.

A taille humaine

À côté des grandes machines qui drainent un public toujours plus nombreux, on prend plaisir à ces petits événements à l’ambiance bon enfant. Les artistes sont accessibles, les rencontres nombreuses et la qualité toujours au rendez-vous — la générosité et la chaleur des bénévoles compensant largement les quelques rares petits couacs d’organisation. L’été à la bonne franquette.

Les Vacances de Monsieur Haydn

On le sait peu, mais c’est dans la petite ville thermale de La Roche-Posay que Monsieur Haydn prend ses vacances depuis 2009 ! Si l’excellent violoncelliste français Jérôme Pernoo a choisi Haydn comme totem pour son festival, c’est pour les valeurs d’amitié, de partage, d’humanité et d’accessibilité que véhiculent la personnalité du compositeur et sa musique. Outre les prestations de haut vol de la clique de solistes de premier plan qui constituent le cercle d’amis de Jérôme Pernoo — le In —, ce dernier a eu, dès la première saison, l’idée d’un Festival Off, non moins intéressant et réjouissant, qui donne à d’excellents amateurs l’occasion de se produire dans des conditions idéales. Site Internet

La Rêveuse

La Rêveuse, c’est un petit ensemble baroque, élaboré à partir du noyau dur du théorbe de Benjamin Perrot et de la viole de gambe de Florence Bolton. Mais un ensemble baroque pas comme les autres, puisque sa préférence va aux projets en collaboration étroite avec le verbe et le théâtre : concert-lecture, théâtre musical, etc. C’est donc un ensemble qu’on aura plaisir à suivre à chaque étape de leur tournée des festivals. Soirée autour des Folies d’Espagne à Belle-Ile-en-Mer le 20 juillet, Les Amours de Ronsard avec l’historien de l’art Jean-Philippe Guye à Couture-Sur-Loir le 30 juillet, La Biscayenne et autres pièces d’un Goût Etranger à Saint-Benoît-du-Sault le 1er août, Résidence à l’Abbaye de Seuilly du 2 au 8 août, Purcell, Devotional Songs & Anthems à Fécamp le 14 août. Site internet

Rencontres Musicales de Haute-Provence

L’aventure a commencé de la plus belle manière. Un mois de juillet des années 1980, un groupe de jeunes musiciens élit la petite Cathédrale de Forcalquier comme lieu de répétition. Parmi eux, les jeunes Queyras (Jean-Guihen, violoncelliste, et Pierre-Olivier, violoniste), qui ont leurs racines dans la région. Quelques badauds entrent et, leur curiosité s’éveillant, s’installent un moment. Peu à peu, on commence à s’attacher à ces jeunes gens et à la musique qu’ils jouent et l’on revient, jour après jour. Depuis, l’événement s’est pérennisé et s’est plus tard étoffé, devenant un festival à part entière, l’un des meilleurs au monde s’agissant de musique de chambre. L’édition 2016 met le verbe à l’honneur, en s’intéressant au « conte en musique ». 24 juillet : journée continue de musique à la Cathédrale de Forcalquier

Festivals de musique

C’est l’universalité du langage musical, en même temps que les énormes lacunes des diverses scènes françaises concernant le répertoire musical, qui expliquent le pullulement de festivals de musique au cours de l’été dans nos régions. C’est aujourd’hui en majeure partie grâce à cette profusion festivalière que les publics, petits et grands, peuvent découvrir le grand répertoire comme la création.

Les Proms

Avec une première édition qui remonte à 1895, les Proms sont l’un des festivals de musique classique les plus anciens et les plus populaires au monde ! « Proms » est le diminutif de « promenade » : le parterre est en effet dépourvu de siège ! Les places y sont par conséquent très bon marché. Elles sont vendues juste avant le concert et la queue est longue autour du gigantesque cirque du Royal Albert Hall. Pendant que les musiciens jouent, on s’assoit sur la piste, on s’allonge… ou on se promène. Quant au concert de clôture, il prend des allures de fête nationale ! Lien billeterie

Festival Messiaen au Pays de la Meije

Originaire de Grenoble, Olivier Messiaen (1908-1992) aimait passionnément la montagne. Et particulièrement la Meije, ce sommet majestueux en bordure du massif des Ecrins, sur les pentes duquel il passait de nombreuses heures à randonner… et à travailler, puisqu’il collectait les chants d’oiseaux, à toute heure du jour et de la nuit. Créé en 1998, le Festival Messiaen au Pays de la Meije est un rendez-vous incontournable pour se plonger dans l’œuvre de ce compositeur français inclassable. Rendant hommage à la beauté du site, l’édition 2016 met l’accent sur les liens entre nature et création... Site Internet

Nuits d’été du Lac d’Aiguebelette

Avec une édition 2016 placée sous le signe de l’onirisme, de la fantaisie et de la jeunesse, ces Nuits d’été sont particulièrement alléchantes. Car voilà un festival animé par l’esprit d’amitié et d’aventure, qui met au centre de son discours la création, la pluridisciplinarité et la pratique amateur. Porté par l’altiste Julian Boutin, le festival propose une programmation éclectique et bigarrée — et pourtant étrangement cohérente et toujours festive — : une vingtaine de concerts et de spectacles, mêlant classique, jazz, cirque, improvisation et théâtre, et des expériences singulières comme un concert sur le lac au petit matin. Le tout dans le cadre idyllique du Lac d’Aiguebelette, au pied du Massif de la Chartreuse... Site Internet

La Rêveuse

La Rêveuse, c’est un petit ensemble baroque, élaboré à partir du noyau dur du théorbe de Benjamin Perrot et de la viole de gambe de Florence Bolton. Mais un ensemble baroque pas comme les autres, puisque sa préférence va aux projets en collaboration étroite avec le verbe et le théâtre : concert-lecture, théâtre musical, etc. C’est donc un ensemble qu’on aura plaisir à suivre à chaque étape de leur tournée des festivals. Soirée autour des Folies d’Espagne à Belle-Ile-en-Mer le 20 juillet, Les Amours de Ronsard avec l’historien de l’art Jean-Philippe Guye à Couture-Sur-Loir le 30 juillet, La Biscayenne et autres pièces d’un Goût Etranger à Saint-Benoît-du-Sault le 1er août, Résidence à l’Abbaye de Seuilly du 2 au 8 août, Purcell, Devotional Songs & Anthems à Fécamp le 14 août. Site internet

Investir le patrimoine

Parce que les vacances d’été sont aussi faites pour jouer les touristes, les festivals d’été nous invitent à porter un autre regard sur les monuments et le patrimoine.

Les Proms

Avec une première édition qui remonte à 1895, les Proms sont l’un des festivals de musique classique les plus anciens et les plus populaires au monde ! « Proms » est le diminutif de « promenade » : le parterre est en effet dépourvu de siège ! Les places y sont par conséquent très bon marché. Elles sont vendues juste avant le concert et la queue est longue autour du gigantesque cirque du Royal Albert Hall. Pendant que les musiciens jouent, on s’assoit sur la piste, on s’allonge… ou on se promène. Quant au concert de clôture, il prend des allures de fête nationale ! Lien billeterie

Festival Messiaen au Pays de la Meije

Originaire de Grenoble, Olivier Messiaen (1908-1992) aimait passionnément la montagne. Et particulièrement la Meije, ce sommet majestueux en bordure du massif des Ecrins, sur les pentes duquel il passait de nombreuses heures à randonner… et à travailler, puisqu’il collectait les chants d’oiseaux, à toute heure du jour et de la nuit. Créé en 1998, le Festival Messiaen au Pays de la Meije est un rendez-vous incontournable pour se plonger dans l’œuvre de ce compositeur français inclassable. Rendant hommage à la beauté du site, l’édition 2016 met l’accent sur les liens entre nature et création... Site Internet

Nuits d’été du Lac d’Aiguebelette

Avec une édition 2016 placée sous le signe de l’onirisme, de la fantaisie et de la jeunesse, ces Nuits d’été sont particulièrement alléchantes. Car voilà un festival animé par l’esprit d’amitié et d’aventure, qui met au centre de son discours la création, la pluridisciplinarité et la pratique amateur. Porté par l’altiste Julian Boutin, le festival propose une programmation éclectique et bigarrée — et pourtant étrangement cohérente et toujours festive — : une vingtaine de concerts et de spectacles, mêlant classique, jazz, cirque, improvisation et théâtre, et des expériences singulières comme un concert sur le lac au petit matin. Le tout dans le cadre idyllique du Lac d’Aiguebelette, au pied du Massif de la Chartreuse... Site Internet

Lieux atypiques

Aller à la découverte des trésors cachés des territoires : voilà un à-côté souvent passionnant et étonnant des festivals d’été...

Cinéma en plein air

Dommage d’aller s’enfermer dans une salle obscure, par un beau soir d’été ! Mieux vaut se faire une toile tout en profitant de la douceur de l’air — cela vous a tout de suite des allures de fête, voire d’aventure. À Marseille ou à Montpellier (avec un écran itinérant qui permet de visiter les différents quartiers de la ville ou les villages des environs), on a toujours plaisir à voir et revoir dans ces conditions les grands classiques indémodables comme les dernières grosses productions. Programmation

Chalon dans la rue

Voilà trente ans que Chalon-sur-Saône fête chaque année les arts de rue : des arts qui embrassent toutes les disciplines artistiques indistinctement (théâtre, cirque, poésie, danse, musique, marionnette, son et lumière, poésie, performance…), dans un désordre joyeux et souvent jubilatoire. Des arts qui investissent l’espace urbain en même temps qu’ils sollicitent le spectateur, notamment dans son regard sur le quotidien et le rêve susceptible de l’habiter. Une évasion en même temps qu’un précieux éclairage du réel. Site Internet

Feux d’artifice à San Sebastian

Pour le cinéma, c’est Cannes, Venise ou Berlin. Pour les feux d’artifice, c’est San Sebastian (ou Donostia en basque), au Pays Basque espagnol. Quand vient le mois d’août, le majestueux cirque de montagne qui enserre la conche de San Sebastian devient l’arène où les meilleurs artificiers du monde rivalisent d’imagination et d’inventivité. Après un petit dîner de pintxos avalés dans la vieille ville, on ira s’allonger sur la plage ou monter au Castillo de la Mota pour admirer ces extraordinaires sons et lumières, en dégustant une glace... Site Internet

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60