Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Lone Ranger, le sombre héros masqué

6 thèmes | 18 oeuvres
Lone Ranger is "back" ! Mélange de Robin des Bois et de Zorro revisité Batman façon western, le héros masqué revient, invariablement accompagné de Tonto, son fidèle "sidekick" indien, pour combattre les indélicats. Depuis le feuilleton radiophonique original dans les années trente, "The Lone Ranger" a fait l’objet de feuilletons, de séries télé, de films ; et ses personnages ont infusé dans d’autres films, influencé d’autres cinémas, du western spaghetti au western choucroute en passant par le cinéma asiatique. Aujourd’hui de retour au cinéma, son message n’a pas pris une ride : « "There come a time where good man must wear mask..." »

L’âge d’or

Le "remake" de Gore Verbinsky est le dernier rejeton d’une lignée de "Lone Ranger" aux fortunes diverses. Si un immense succès populaire couronna d’emblée le feuilleton radiophonique (plus de 3000 épisodes enregistrés !), le mythe s’installa grâce au "serial" éponyme diffusé à la télévision américaine en 1938 – "Les Justiciers du Far West" en français. C’est aussi dans les années trente qu’un autre cowboy allait faire son apparition sur les écrans et devenir l’un des plus flamboyants de tous : le mythique Gene Autry, qui allait créer l’archétype du « "singing cowboy" » et devenir l’un des chanteurs les plus populaires d’Amérique.

Deep in the Heart of Texas

Avec Roy Rodgers, Gene Autry fut le plus fameux des cowboys chantants d’Hollywood, une figure culte du western des années trente aux années cinquante, qui incarnait le cowboy loyal, honnête et droit qui touchait alors le cœur des Américains. Il se produisit dans une centaine de films et dans un nombre incalculable de shows radiophoniques et télévisés. Si une partie de son répertoire musical apparaît aujourd’hui un peu désuet (honnêtement, le yodel a pris un petit coup de vieux), il enregistra aussi des titres blues, hillbilly et country qui lui assurent encore aujourd’hui une crédibilité auprès des connaisseurs – il est d’ailleurs inscrit au Country Music Hall of Fame et au Nashville Songwriters Hall of Fame. Un authentique héros américain.

Les Justiciers du Far West

Texas, 1865. Hors-la-loi sans scrupule, le capitaine Smith et sa bande de mercenaires pillent tranquillement la région après avoir éliminé un escadron de rangers. Le seul survivant du massacre jure de venger ses compagnons et de restaurer la loi... Adapté de la série radiophonique du même nom, "The Lone Ranger" – "Les Justiciers du Far West" en français – est un "sérial" (série d'épisodes diffusés avant le film principal) de plus de 70 ans d’âge... Un incunable récemment réédité en VF par Bach Films.

La loi des séries

Les justiciers masqués se régénèrent comme des poupées russes et multiplient allégrement les avatars. The Lone Ranger, Wolverine, Hulk, X-Men, The Beast, Spider-Man, Iron Man, Le Frelon vert, Superman, Batman... Aucun d’entre eux ne disparaît jamais tout à fait, réapparaissant à intervalles plus ou moins réguliers, allant même parfois jusqu’à frayer dans les œuvres consacrées à d’autres héros pour contenter un public qui en demande toujours plus ...

Sukiyaki Western Django

Énième avatar de la lignée des "Django", "Sukiyaki Western Django" de Takashi Miike est un hommage au western et au western spaghetti, qui multiplie les clins d’œil et les références aux genres dans un anglais approximatif et un déluge d’hémoglobine assez extravagant. "Sukiyaki Western Django" compte l’apparition de Quentin Tarantino, lequel reprendra plus tard le flambeau dans "Django Unchained"...

The Green Hornet

Après la création de "The Lone Ranger" pour la radio, George Trendle invente une version actualisée de son vengeur masqué sous le nom de "The Green Hornet" ("Le Frelon vert"). La série radiophonique est adaptée en bande dessinée, au cinéma puis en série télévisée avec, dans le rôle de Kato, Bruce Lee dans son premier rôle. Diffusée la même année que Batman, à laquelle elle ressemble beaucoup (et dans laquelle le Frelon vert et Kato font une apparition), la série souffrira de la comparaison et s’arrêtera après seulement une saison. Elle deviendra pourtant culte en raison de la présence de Bruce Lee, à la mort du Petit Dragon. En 2010, Michel Gondry adaptera la série, avec Seth Rogen dans le rôle de Britt Reid...

  Dvd Fiction
the Green Hornet
Auteur: Gondry, Michel (1963-....)
Edition: Sony Pictures Home Entertainment

Je suis Wolverine

Super-héros issu de la prestigieuse maison d’édition Marvel, qui éditait notamment "Spider-Man", "Les Quatre Fantastiques" ou encore "Hulk", Wolverine devient bientôt aussi illustre que ses colocataires dans les années soixante-dix quand il rejoint l’escouade d’élite des X-Men pour combattre les mauvais mutants et veiller sur l’humanité. Wolverine est l’un des personnages les plus fascinants et complexes de l’univers Marvel et sa popularité sera telle qu’il fera cavalier seul dans de nombreuses mini-séries. Tandis que "Wolverine : le combat de l’immortel" sort en salle cet été, on en profite pour replonger dans "Je suis Wolverine", une odyssée dans l’Asie séculaire dessinée par le talentueux Frank Miller ("Batman") et scénarisée par Mr X-Men : Chris Claremont.

Mémoire vive

Dans son "Dictionnaire amoureux du cinéma", Jean Tulard explique pourquoi, pour plusieurs générations actuelles, "The Lone Ranger" reste une œuvre à part : le rapport à l’enfance, un souvenir à cultiver, mais en aucun cas à remettre en question... Une madeleine qui en appelle d’autres : de la lecture de la saga "Fantômas" de Pierre Souvestre et Marcel Allain à la série "Les Mystères de l’Ouest", des films de Zorro à ceux du regretté Bruce Lee...

Fantômas édition intégrale

« Je suis le prince de l’épouvante, le génie du crime, le maître de l’effroi, je suis… la mort. » Le mythe du séminal Fantômas, incarnation du mal absolu dont on fêtait il y a deux ans le centenaire, renaît une nouvelle fois de ses cendres avec la réédition de la gigantesque œuvre intégrale de Pierre Souvestre et Marcel Allain (Bouquins/Laffont). Une spectaculaire saga populaire vantée par les plus grands – Cocteau, Cendrars, Desnos, Vialatte... et Apollinaire qui disait : « Fantômas est du point de vue imaginatif une des œuvres les plus riches qui existent. » Assez riche pour traverser le siècle et continuer à provoquer un sentiment de fascination intact, toutes générations confondues, plus de cent ans après sa création...

Coffret Bruce Lee

Suite au décès brutal de Bruce Lee, les Américains recyclent, non sans opportunisme, plusieurs épisodes de la série "The Green Hornet" de George Trendle (une version actualisée du "Lone Ranger" du même auteur), pour l’imposer au cinéma. Deux films seront ainsi créés de toute pièce : "Le Retour du Dragon" et "La Revanche du Dragon", où le serviteur Kato, interprété par le Petit Dragon dans la série, est cette fois au centre des regards... et à peu près sur tous les plans ! Bruce Lee, superstar à Hong Kong, mais jusqu’alors boudé par le marché américain, devient une légende et ses films atteignent les sommets du box-office, les deux navets ayant entre temps disparu de la circulation.

Les Mystères de l’Ouest

Dans les années 1880, James West et Artemus Gordon, deux agents des services secrets américains, doivent faire face à toutes sortes de menaces tandis qu’ils traversent l’Ouest américain. L'un est homme d'action et homme à femmes notoire (Robert Conrad) ; l'autre est un génial inventeur (Ross Martin). Ce duo d’agents secrets a pour principal ennemi le Dr Miguelito Loveless. Mais le duo affronte aussi des Vénusiennes débarquées en soucoupe volante, une empoisonneuse du nom de Lucrèce, des trafiquants de cadavres, des cosaques corrompus, des samouraïs hostiles... Une série à mi-chemin entre le western et le « pulp », où les comédiens se griment volontiers pour tromper l’ennemi... qui n’y voit que du feu.

Dictionnaire amoureux du cinéma

Historien émérite, Jean Tulard est aussi un cinéphile érudit et enthousiaste qui aime s’enflammer pour les films de genre, du péplum au western. Le "serial The Lone Ranger" ("Les Justiciers du Far West") est à la fois son premier souvenir de cinéma et, à l’en croire, l’une de ses productions fétiches : « Le plus célèbre des feuilletons cinématographiques ou "serials" et, sinon le meilleur, du moins le plus aimé. Tout cinéphile se doit d'aimer "Les Justiciers du Far West". Quant aux autres, ils sont priés d'éviter les sourires condescendants. »

  Livre doc
Dictionnaire amoureux du cinéma
Auteur: Tulard, Jean (1933-....)
Edition: Plon
Collection: Dictionnaire amoureux

Nanars magnifiques

Comme tous les films de super-héros, "The Lone Ranger" a exalté l’imaginaire de générations de gamins aux quatre coins du monde, il n’est donc pas totalement anormal qu’il ait enfanté plus ou moins directement des monstres en provenance d’Italie, d’Allemagne, d’Asie... Entre ovnis du cinéma bis et « nanardises » abyssales, la liste des plus ou moins proches descendants du justicier masqué abolit les frontières entre la farce et le kitsch, le génie et le grotesque...

Sukiyaki Western Django

Énième avatar de la lignée des "Django", "Sukiyaki Western Django" de Takashi Miike est un hommage au western et au western spaghetti, qui multiplie les clins d’œil et les références aux genres dans un anglais approximatif et un déluge d’hémoglobine assez extravagant. "Sukiyaki Western Django" compte l’apparition de Quentin Tarantino, lequel reprendra plus tard le flambeau dans "Django Unchained"...

Maciste contre Zorro

Tandis qu’il devient célèbre en Allemagne grâce à son incarnation de Winnetou (personnage récurrent dans la série des "The Lone Ranger"), c’est au tour de l’Italie de faire les yeux doux au comédien français Pierre Brice où il tourne "Maciste contre Zorro", nanar stratosphérique qui abolit les notions de bien et de mal. Un duel improbable entre le justicier masqué (interprété par Brice) et Maciste, « l’homme le plus fort du monde ». Créé en 1913 et repris dans une innombrable quantité de films mettant en valeur ses qualités athlétiques, Maciste voyage volontiers dans le temps au gré des films : dans la Grèce antique, la Russie du Moyen Âge, en Angleterre au VIIème siècle et, donc, dans la Californie espagnole du XIXème siècle pour ce "Maciste contre Zorro" au sommet du kitsch.

Blindman, le justicier aveugle

Blindman, un tireur d'élite redoutable quoique non voyant, est chargé d'escorter un convoi de femmes en route pour retrouver leurs époux. Mais les hommes qui l’accompagnent se révèlent être d’authentiques affreux jojos qui vendent les femmes à un bandit local... "‪Blindman, le justicier aveugle‬" est un western spaghetti complètement allumé de Ferdinando Baldi ("Mon nom est Trinita"), où le héros tire à l’aveuglette sur tout ce qui bouge avant de se mettre à philosopher avec son cheval puis de tomber nez à nez avec... Ringo Starr, qui inaugure ainsi sa carrière cinématographique un an après la séparation des Beatles.

Super-héros

Apparus aux États-Unis au lendemain du krach boursier de 1929, les super-héros n’ont depuis presque jamais cessé de voler au secours des opprimés pour se venger de la part obscure de l’humanité. Nés dans les "comics books" américains, puis repris dans les séries radiophoniques et télévisées, c’est aujourd’hui au cinéma qu’ils remplissent le plus souvent leur mission et le genre ne menace pas de péricliter tant que les surhommes, qui devraient théoriquement être à l’âge de la retraite, continueront de faire recette (Batman, Spider-Man, Robin des Bois, The Green Hornet, The Lone Ranger...). Un phénomène pas si anormal en temps de crise...

The Lone Ranger

Un ancien Texas ranger lutte contre l'injustice, la corruption et la criminalité, accompagné de son fidèle destrier Silver et de son ami indien Tonto... La légende du Lone Ranger est de retour ! Trouvant ses origines dans les années trente, la saga de cette icône de la culture pop américaine n’a jamais tout à fait disparu des radars mais on désespérait de la revoir au cinéma après "The Legend of the Lone Ranger" qui aurait mérité de recevoir un meilleur accueil du public et de la critique à sa sortie en 1981. Une version qui a été réhabilitée depuis par les amateurs du mythe avec une B.O. signée John Barry & Merle Haggard.

The Green Hornet

Après la création de "The Lone Ranger" pour la radio, George Trendle invente une version actualisée de son vengeur masqué sous le nom de "The Green Hornet" ("Le Frelon vert"). La série radiophonique est adaptée en bande dessinée, au cinéma puis en série télévisée avec, dans le rôle de Kato, Bruce Lee dans son premier rôle. Diffusée la même année que Batman, à laquelle elle ressemble beaucoup (et dans laquelle le Frelon vert et Kato font une apparition), la série souffrira de la comparaison et s’arrêtera après seulement une saison. Elle deviendra pourtant culte en raison de la présence de Bruce Lee, à la mort du Petit Dragon. En 2010, Michel Gondry adaptera la série, avec Seth Rogen dans le rôle de Britt Reid...

  Dvd Fiction
the Green Hornet
Auteur: Gondry, Michel (1963-....)
Edition: Sony Pictures Home Entertainment

Robin des Bois

Passionné d’Histoire en général et du Moyen Âge en particulier, Ridley Scott réactive le mythe du Prince des voleurs en s’intéressant aux raisons historiques et personnelles qui ont poussés l’archer Robin de Loxley à se ranger du côté des opprimés. Une version des faits qui mêle scènes intimes et souffle épique tout en peignant mine de rien une fresque sociale d’un réalisme spectaculaire. Avec Russell Crowe dans le rôle titre, Cate Blanchett en Mariannne et Léa Seydoux en Isabelle d’Angoulême...

Western moderne

Au cinéma et dans les séries télé, le western revient en force, mais délesté de ses clichés et empreint d’un nouveau regard sur les origines de l’Amérique. Le western nouveau fait voler en éclats le mythe pour sonder la quête et les errances des pionniers, l’absence de loi et le chaos, la construction d’une nation dans le sang et la crasse… Un jeu de miroirs pas inintéressant pour dévisager l’Amérique d’aujourd’hui où les discriminations et la violence sont loin d’avoir disparu du paysage.

The Lone Ranger

Un ancien Texas ranger lutte contre l'injustice, la corruption et la criminalité, accompagné de son fidèle destrier Silver et de son ami indien Tonto... La légende du Lone Ranger est de retour ! Trouvant ses origines dans les années trente, la saga de cette icône de la culture pop américaine n’a jamais tout à fait disparu des radars mais on désespérait de la revoir au cinéma après "The Legend of the Lone Ranger" qui aurait mérité de recevoir un meilleur accueil du public et de la critique à sa sortie en 1981. Une version qui a été réhabilitée depuis par les amateurs du mythe avec une B.O. signée John Barry & Merle Haggard.

Hell on Wheels

1865. Alors que la guerre de Sécession vient de s’achever et que les winchesters fument encore, Cullen Bohannon, un ex-officier confédéré part à la recherche des soldats de l’Union qui ont violé et assassiné sa femme… La dernière série de la chaîne américaine AMC ("Mad Men", "Breaking Bad"...) suit la construction du premier chemin de fer transcontinental pour donner à voir une Amérique coupée en deux sur fond d’inégalités raciales, de corruption et de désir de vengeance...

Deadwood

À la fin des années 1870, le camp de Deadwood, situé en plein territoire apache dans le futur Dakota du Sud, est devenu le lieu où se retrouvent tous ceux que la fièvre de l'or a attirés dans les Black Hills. Un lieu où tous les rêves et tous les excès sont permis et où les bandits et les criminels prospèrent en liberté jusqu’à ce que l’ordre supplante le chaos. Une série qui raconte l’envers du mythe des pionniers, la construction d’une civilisation, avec une "storyline" qui mêle personnages fictifs et bien réels (Calamity Jane, Wild Bill Hickok, Wyatt Earp) dans une ambiance de crasse, de violence et de fureur...

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60