Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Maria by Callas

4 thèmes | 13 oeuvres
On l’appelle « La Callas », et ce « La » majuscule l’inscrit immédiatement dans la flamboyante lignée des grandes divas : plus que des grandes voix, des stars immortelles de l’opéra. N’en déplaise aux plus fous de ses fans, ce n’est pas tant sa voix qui reste que sa présence, sa prestance, sa manière d’habiter les rôles : elle est une authentique tragédienne, qui a sorti la scène opératique de sa léthargie pour y réintroduire le jeu d’acteur…

Aura magique

L’aura de La Callas est unique, c’est entendu, mais quelques autres interprètes ont su déchaîner les imaginations.

Fitzcarraldo

Une véritable tragédie opératique du XXe siècle. Klaus Kinski incarne Brian Sweeney Fitzgerald, dit « Fitzcarraldo », conquistador de l’inutile. Fou d’opéra, Fitzcarraldo rêve de construire un théâtre au fin fond de la forêt amazonienne — un théâtre digne d’accueillir son idole, le ténor italien Enrico Caruso. Pour cela, il se lance dans une folle entreprise, qui le verra tenter de hisser un bateau pour le faire passer d’un fleuve à un autre. Quand Sisyphe se fait explorateur.

Soliste

C’est au personnage énigmatique de Glenn Gould que s’attache l’écrivaine Laure Limongi : dans une forme « d’ubiographie », elle imagine que le grand pianiste a feint sa mort pour mieux se plonger dans l’anonymat — à moins qu’il ne s’agisse d’un imposteur…

Florence Foster Jenkins

C’est l’anti-Callas. Une voix de casserole, une technique déplorable — mais une diva sans aucun doute possible : par ses caprices, comme par son sens du spectacle ! Persuadée d’être une soprano colorature de premier plan, et cela sans jamais travailler, cette richissime Américaine a su se forger une sérieuse réputation dans le milieu musical. Ne surtout pas manquer les quelques inestimables enregistrements qu’elle nous a laissés ainsi que les deux films qu’elle a inspirés récemment : "Marguerite" de Xavier Giannoli et "Florence Foster Jenkins" de Stephen Frears.

Florence Foster Jenkins
CVS
Florence Foster Jenkins
Auteur: Frears, Stephen (1941-....)
Edition: Video News - Centre Video Distribution (prod.)

La Grèce

Est-ce dans ses origines grecques que Maria Callas puise son inspiration de tragédienne ? Il est permis de le penser.

Médée

Médée, c’est l’essence du talent de La Callas : une femme jalouse, trahie, qui se venge de la pire des manières. Ce sommet du théâtre antique grec a inspiré de nombreux compositeurs, parmi lesquels Luigi Cherubini, dont la "Medea" est indissociable de l’interprétation qu’en a donnée Maria Callas. Médée lui a également offert son unique rôle au cinéma, dans le film éponyme de Pier Paolo Pasoloini — un rôle que, pour une fois, elle ne chante pas.

Récitations

Voilà un autre artiste grec dont les origines sont indissociables du talent musical qu’il développe dans son œuvre. Ce compositeur installé à Paris entretient une relation très particulière, faite de déconstruction et d’humour. Non seulement il a contribué à inventer le théâtre musical contemporain, mais il est parvenu à révolutionner la palette expressive de la voix humaine.

Grèce

Au cours de sa carrière, Maria Callas n’a pas seulement chanté dans les temples dédiés (la Scala de Milan, Metropolitan Opera de New York, Opéra de Paris), elle se produit également dans les nombreux théâtres antiques de son pays natal — là-même où étaient joués les chefs-d’œuvre d’Eschyle, de Sophocle et d’Euripide qui ont inspiré les ouvrages qu’elle chantait. Citons : le théâtre d’Olympie, le théâtre de l’Odéon, au pied de l’Acropole à Athènes, et surtout l’incroyable théâtre d’Epidaure…

Son répertoire

Au regard des standards actuels, le répertoire de La Callas peut sembler assez resserré. Limités à quelques ouvrages emblématiques du Bel Canto italien, les rôles qu’elle a incarnés lui resteront toutefois à jamais indissociables, jusqu’à marquer à jamais l’histoire de l’opéra et la manière dont le public le reçoit.

Norma

C’est l’inoubliable aria "Casta Diva "qui reste dans toutes les mémoires. Si l’action se déroule au temps de l’occupation romaine de la Gaule, l’intrigue a peu à voir avec les aventures d’Astérix : Norma est la fille du grand prêtre, elle-même grande prêtresse du temple druidique. Rompant ses vœux de chasteté, elle aime le proconsul Pollione dont elle eut deux enfants. Découvrant que celui-ci la trompe avec une jeune prêtresse, elle jure sa perte. Ayant obtenu sa condamnation à mort, elle s’accuse à son tour d’être sa complice et périt avec lui.

Tosca

Voilà un autre des rôles dramatiques fétiches de La Callas. Un rôle qu’elle a si bien marqué de son empreinte qu’aucune des divas qui l’ont suivie n’a pu le prendre sans, d’une manière ou d’une autre, lui faire référence ou déférence. C’est indéniablement le cas de la soprano roumaine Angela Gheorghiu, qui interprète Tosca dans ce film de Benoît Jacquot. Scarpia, le chef de la police, propose à Tosca un marché odieux : contre ses faveurs, il sauvera son amant condamné au peloton d’exécution. Elle accepte. Mais Scarpia ne tient pas parole. Visible également sur universciné .

Carmen

Maria Callas racontait à qui voulait l’entendre qu’elle chantait la Habanera de Carmen à l’âge de 10 ans. Tant et tant qu’elle en lassait son entourage. C’est un rôle qu’elle n’a toutefois jamais incarné sur scène, mais exclusivement sur disque.

Un mythe

Plus qu’une star, La Callas était devenue une légende de son vivant — notamment grâce aux journaux qui faisaient leurs choux gras de ses moindres péripéties. Comme toute légende, elle est devenue un personnage de roman et de film, inspirant des artistes de tous les horizons.

Maria by Callas

Tout le monde connaît Maria Callas, la Voix du Siècle, la Diva des couvertures de magazines, le personnage public, bien différent pourtant de la femme fragile et de l’artiste acharnée de travail dont témoignent ceux qui l’ont connue dans l’intimité. Durant toute sa vie, elle s’est toujours sentie incomprise et aspirait à être entendue par ses propres mots. Elle disait d’elle-même qu’elle était une personnalité double, parfois même antagoniste : Maria et Callas. Ces deux facettes, Tom Volf, les a réunies et permet de découvrir aujourd’hui la dernière des divas racontée pour la première fois à la première personne à travers des documents inédits, gardés secrets pendant plus de 40 ans par ses proches aux quatre coins du monde.

Callas Forever

Ni véritablement un biopic, ni réellement une fiction, "Callas Forever" est tout à la fois une déclaration d’amour à la diva et une réflexion sur le personnage et son aura, ainsi que sur les puissances comparées de l’opéra et du cinéma. L’extraordinaire Fanny Ardant y campe une Callas à la voix brisée, qui, pressée par son entourage, accepte d’être la vedette d’un film où elle incarnerait Carmen, sa voix étant doublée par l’un de ses enregistrements passés. Le film est d’autant plus émouvant qu’il est signé Franco Zeffirelli, lequel Zeffirelli avait mis la véritable Callas en scène, notamment dans "Tosca", en 1964.

Diva

Tout part d’un caprice de diva : en l’occurrence, celle-ci a la coquetterie de refuser tout enregistrement de sa voix. Un fan et néanmoins facteur fait un enregistrement pirate. Ainsi commence un formidable polar, dont on retiendra à jamais, outre le fameux air de "La Wally" d’Alfredo Catalani, la silhouette enfumée de Richard Bohringer perdue dans l’immensité de son loft, et les extraordinaires tueurs à gages campés par Gérard Darmon et Dominique Pinon, lequel, dans son oreillette, n’écoute… que du musette !

Mozart in the Jungle

Les trois saisons de cette série produite par Amazon approchent de manière plaisante et revigorante l’univers des musiciens classiques. Pour les amateurs de divas, la troisième saison sera particulièrement jouissive, avec ce personnage de La Fiamma, incarnée avec feu par Monica Bellucci : comme un concentré de toutes les folies capricieuses de ses modèles au cours des siècles. Disponible en VOD sur Amazon.fr.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60