Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Des marches, des films et des stars

4 thèmes | 13 oeuvres
Tous les ans, c’est la même histoire et tous les ans, on en redemande. On ? Les cinéphiles du monde entier qui, pendant dix jours, vivent au rythme de la présentation des films projetés en avant-première au festival de Cannes. Cette année, les sélectionneurs ont invité : des habitués de la Croisette (Woody Allen, Pedro Almodovar, les frères Dardenne, Ken Loach), une poignée de nouveaux venus, mais surtout ils ont ouvert la sélection aux films de genre avec pas moins de deux films fantastique-horreur-vampires. L’influence de George Miller, président du jury et père de "Mad Max" ? Premier tour de piste en attendant le début des festivités.

Intimité sur grand écran

Une salle de cinéma est un endroit de partage. L’attention de chaque spectateur, captivé par les mêmes émotions que son voisin de fauteuil, forme comme un surmoi commun à tous le temps d’une projection et parfois même au-delà. On ressort de la salle bouleversé par ces histoires intimes qui nous ont ému sans effet ni pathos. Et on se souviendra que ce jour-là, on n’était pas seul : l’histoire de cette adolescente anglaise, de ces enfants grandis sur les bords du Mississipi, de cette mère qui retrouve son fils ou cette histoire de crime et de passion dans le milieu homosexuel.

Mud

Deux mois après "Midnight Special", Jeff Nichols revient sur les devants de la scène avec "Loving" son troisième long métrage présenté à Cannes après "Take Shelter", Grand Prix de la Semaine de la Critique en 2011, et "Mud", présenté en 2012. Cette fois-ci, Jeff Nichols s’inspire d’un documentaire réalisé par Nancy Buirski, qui raconte l'histoire de Richard et Mildred Loving, un couple mixte condamné en 1958 pour violation de la loi interdisant les mariages inter-raciaux (il était blanc, elle était noire) et expulsés de Virginie avant que la Cour Suprême ne casse le verdict.

Mud
CVS
Mud
Auteur: Nichols, Jeff (1978-....)
Edition: France Television Distribution (prod.)

Mommy

Retour sur la Croisette du toujours « jeune prodige du cinéma canadien », Xavier Dolan, qui reçut, en 2014, le Grand Prix pour "Mommy" (ex-æquo avec "Adieu au langage" de Jean-Luc Godard). "Juste la fin du monde" est l’adaptation d’une pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce qui raconte le retour dans son village, après une longue absence, d’un homme venu annoncer à ses proches qu’il va mourir. Casting français (Marion Cotillard, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Vincent Cassel) et sous-titrage anglais.

Mommy
CVS
Mommy
Auteur: Dolan, Xavier (1989-....)
Edition: Tf1 Video (prod.)

L’Inconnu du lac

"Rester vertical" est le cinquième long métrage d’Alain Guiraudie, le premier en Sélection Officielle à Cannes. Guiraudie, plutôt habitué à évoluer dans les marges de la production traditionnelle française, s’est fait connaître d’un public plus large avec son film "L’Inconnu du lac", Prix de la mise en scène, Un Certain Regard - Cannes 2013. "Rester vertical" raconte l'itinéraire entre Lozère, Bretagne et Marais poitevin, d'un réalisateur en manque d'inspiration et en mal de paternité. Cette dérive va quasiment conduire le héros à la déchéance sociale.

L'inconnu du lac
CVS
L'inconnu du lac
Auteur: Guiraudie, Alain (1964-....)
Edition: Epicentre Films (prod.)

Fish Tank

Retour sur la Croisette d’Andra Arnold, double Prix du Jury, pour "Red Road" en 2006 et "Fish Tank" en 2009. "Fish Tank", c’est l’histoire d’une adolescente plantée dans une banlieue paumée anglaise dont l’unique passion est le hip-hop et qui voit sa vie basculer lorsqu’elle fait la connaissance de l’amant de sa mère (Michael Fassbender). Dans "American Honey", une jeune fille quitte sa famille et rejoint une équipe de jeunes qui parcourt le Midwest américain en faisant du porte-à-porte pour vendre des abonnements à des magazines. Un des films les plus attendus du festival.

Le retour des stars

Certaines années, elles sont moins nombreuses ou plus discrètes. En 2016, la fête promet d’être belle puisque les officiels annoncent le grand retour des stars sur le tapis rouge et dans le jury (Vanessa Paradis, Kirsten Dunst, Mads Mikkelsen, Donald Sutherland) ce qui promet quelques belles bousculades chez les photographes.

Elle

Vingt-quatre ans après "Basic Instinct", Paul Verhoeven ("Robot Cop", "Total Recall") revient avec "Elle", une adaptation du roman de Philippe Djian, "Oh…" (Prix Interallié 2012). Porté par un casting 100% français (Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling), le film raconte l’histoire d’une chef d’entreprise qui dirige sa vie professionnelle et privée sans aucune trace d’affect. Un soir, elle est violée chez elle par un agresseur masqué. Hantée par ce traumatisme, elle va tenter de confondre le coupable. Seule et sans rien laisser transparaître.

  Dvd Fiction
Elle
Auteur: Verhoeven, Paul (1938-....)
Edition: Tf1 Video (prod.)

Mommy

Retour sur la Croisette du toujours « jeune prodige du cinéma canadien », Xavier Dolan, qui reçut, en 2014, le Grand Prix pour "Mommy" (ex-æquo avec "Adieu au langage" de Jean-Luc Godard). "Juste la fin du monde" est l’adaptation d’une pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce qui raconte le retour dans son village, après une longue absence, d’un homme venu annoncer à ses proches qu’il va mourir. Casting français (Marion Cotillard, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Vincent Cassel) et sous-titrage anglais.

Mommy
CVS
Mommy
Auteur: Dolan, Xavier (1989-....)
Edition: Tf1 Video (prod.)

Lies To Live By

Dixième tour de piste cannois pour l’homme à la crinière blanche et aux lunettes noires. "Paterson", c’est l’histoire portée par un drôle de type dont on ne sait presque rien, un chauffeur de bus, philosophe et poète (le désormais incontournable Adam Driver). Sa femme (Golshifteh Farahani) semble être hyperactive, soit à peu de choses près l’exact opposé de son mari, ce qui promet un curieux mélange. En attendant de voir le résultat, on se rappellera que Jarmusch a aussi été musicien et qu’il prépare un documentaire sur Iggy Pop.

Sils Maria

On sait très peu de choses du film d’Olivier Assayas "Personnel Shopper" si ce n’est que Kristen Stewart en est la vedette. Maureen est une jeune américaine gagnant sa vie à Paris comme «personal shopper» pour une célébrité. Elle possède aussi une capacité aigüe à communiquer avec les esprits, don qu’elle partageait avec son frère jumeau, Lewis, décédé récemment... Deuxième collaboration entre la star et son metteur en scène après l’acclamé "Sils Maria" présenté en Sélection Officielle à Cannes en 2014.

Sils Maria
CVS
Sils Maria
Auteur: Assayas, Olivier (1955-....)
Edition: Universal Pictures Video (prod.)

Tour de Babel

Effet de la mondialisation ? Cette année on verra un film danois tourné en anglais, un film réalisé par un Hollandais avec des acteurs français, un film français tourné avec des acteurs américains, un film canadien sous-titré en anglais, deux films roumains, on verra même un film allemand et un film coréen tourné en allemand et en coréen !

The Pusher

Nicolas Winding Refn a frappé très fort les esprits avec sa trilogie "The Pusher" dont le premier volet est sorti sur les écrans en 1996. Déjà invité à Cannes en 2011 (Prix de la mise en scène pour Drive) et en 2013 pour "Only God Forgives" avec, à chaque fois, Ryan Gosling dans le rôle principal, il revient cette année pour présenter "The Neon Demon", un film de vampires dans le milieu de la mode à Los Angeles. Casting de luxe avec Elle Fanning, Keanu Reeves, Christina Hendricks ou encore Jena Malone.

Le cinéma, un art subversif

Né à Viennes en 1921, Amos Vogel quitte l’Autriche avec ses parents en 1938. Installé aux Etats-Unis, il créé avec sa femme le Ciné 16, un ciné club où sont projetés les films de Cassavetes, Resnais, Polanski et les représentants de l’avant garde américaine comme Kenneth Anger ("Hollywood Babylon"). Vogel est aussi le fondateur du New York Film Festival en 1963. Dans "Le Cinéma, art subversif" Amos Vogel analyse et célèbre toutes les formes de subversion au cinéma. Devenu introuvable et un véritable objet de culte, le livre vient d’être réédité.

Un genre, des genres

Le Festival de Cannes est la manifestation de cinéma la plus glamour au monde, mais aussi la maison du Cinéma avec un grand C, celui des classiques, que les esprits chagrins opposent souvent au cinéma de genre. Cette année, sous la présidence de George Miller, on verra des classiques, des films saignants et même une comédie de Bruno Dumont ("Ma Loute").

Old Boy

Troisième visite à Cannes pour le cinéaste coréen Park Chan-wook qui est déjà venu présenter le violent "Old Boy" (Grand Prix en 2004) et le sanglant "Thirst" (Prix du Jury 2009). Sur le papier, "Agassi" retrace une histoire très classique : entre la Corée et le Japon des années 1930, celle d'une jeune femme fortunée, d’un escroc très intéressé par son argent, et d’une pickpocket qu’il placera comme servante chez la riche héritière. Mais avec Park Chan-wook on peut s’attendre à des surprises.

Mad Max

Bien qu’il n’y ait jamais présenté de film en compétition, George Miller connaît le Festival de Cannes pour avoir fait partie du jury présidé par Ettore Scola en 1988. Cette année, c’est auréolé du succès mondial de "Mad Max-Fury Road", qu’il revient par la grande porte en qualité de Président du jury. Une reconnaissance pour ce réalisateur spécialiste du film d’action, un genre peu représenté sur la Croisette.

Le cinéma, un art subversif

Né à Viennes en 1921, Amos Vogel quitte l’Autriche avec ses parents en 1938. Installé aux Etats-Unis, il créé avec sa femme le Ciné 16, un ciné club où sont projetés les films de Cassavetes, Resnais, Polanski et les représentants de l’avant garde américaine comme Kenneth Anger ("Hollywood Babylon"). Vogel est aussi le fondateur du New York Film Festival en 1963. Dans "Le Cinéma, art subversif" Amos Vogel analyse et célèbre toutes les formes de subversion au cinéma. Devenu introuvable et un véritable objet de culte, le livre vient d’être réédité.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60